13e Assises des Déchets : Bilan et perspectives en marge de la COP 21

partager:

650 participants et près de 19 heures d’échanges et de débats, voici le bilan des 13ème Assises Nationales des Déchets qui se sont achevées hier après-midi à la Cité des Congrès de Nantes. Trois parcours différents étaient proposés aux participants : institutionnels, professionnels, journalistes, spécialistes ou simples citoyens, sur les thématiques du traitement des déchets ou encore de l’implication du public dans les questions environnementales.

 

A cette dernière interrogation la proposition de Rémi Barbier, professeur de sociologie à l’ENGEES de Strasbourg, Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement,  fut assez tranchée :

« Il y a une forme de confort en tant que citoyen, à  laisser le pouvoir de décision aux institutions, jugées alors seules responsables. Cela tient en partie à une méfiance généralisée envers les décisionnaires, accentués à partir des années 70, de par la multiplication des sources d’information et l’accès à la justice pour les causes environnementales.

 L’enjeu aujourd’hui n’est plus d’informer mais de trouver des techniques de mobilisation massive. Pourquoi ne pas forcer la démocratie environnementale  par la constitution de jurys citoyens tirer au sort sur les listes de recensement ?  »

 

Jeudi 24 Septembre - Session plénière "Préparation de la COP21"

 

Une manifestation labellisée dans le cadre de la COP21 qui avait choisi de dédier sa dernière session plénière à la prévention et gestion des déchets dans la lutte contre le changement climatique. L’occasion de mentionner à titre d’exemple qu’un tiers des émissions de gaz à effets de serre provient du gaspillage alimentaire.

« Il y a 25 ans, lors des premières Assises, le tout recyclage n’était même pas envisagé. On me parlait de mon métier comme un engagement sans avenir ! » a choisi de rappeler, Jean-Luc Petithuguenin, président fondateur de Paprec, spécialisé dans le recyclage des déchets de l’industrie et des collectivités.

Pour Jérôme Schmitt, directeur développement durable et environnement, au sein du groupe TOTAL, « L’avenir en matière de lutte contre le changement climatique réside dans l’éducation de nos enfants ». Certes « mais il faut agir vite, nos enfants sont encore loin d’être les adultes décisionnaires et au pouvoir de demain » ponctue Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat, MEDDE.  Mais le représentant climatique de Total reste confiant dans sa politique environnementale «  Les déchets de Total même s’ils n’en sont pas moins critiques sont invisibles. Ils agissent majoritairement sur la hausse des températures par l’émission des gaz à effet de serre mais nous y travaillons ».

Une pollution invisible, passée totalement inaperçue en décembre 1999, sur plus de 400 km de littoral au large de la Bretagne un pétrolier, suite au naufrage l'Erika.

 

 

BILAN de cette 13ème édition

Mais ceux qui en parlent le mieux, ce sont encore les organisateurs de ces Assises Nationales des Déchets (#AND2015)

Thierry Meunier, trésorier de l’association Assises Nationales des Déchets, qui organise tous les deux ans cet évènement, a souligné l’importance de ces deux jours de débats. Des débats qui à chaque édition donnent lieu à différents projets de loi et de décrets.

Cependant qu’adviendra-t-il de ses mesures une fois la Réforme Territoriale mise en place ? Estelle Sandre – Chardonnal, secrétaire générale adjointe des Assises et chef du service risques naturels et technologiques de la DREAL - Pays de la Loire, s’est montrée confiante.

 

Rappeler que la ville de Nantes produit chaque année près de 138 000 tonnes d’ordures ménagères soit 229 kg par habitant. Un bilan complet de ces Assises Nationales des Déchets sera prochainement rendu public, en marge de la COP21 qui se déroulera à Paris en décembre prochain. Ségolène Royal, elle, n’a pu finalement clôturer ce grand rassemblement faute d’emploi du temps. En réaction face à l’actualité du concessionnaire Volkswagen,  la ministre de l’environnement tenait au même moment une réunion de crise à Paris, avec différents constructeurs automobiles.

Les Assises des Déchets sont organisées sous l’égide du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie – MEDDE, avec le réseau des DREAL (Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et avec le concours du Conseil Régional des Pays de la Loire et de Nantes Métropole.

 

 

13e Assises Nationales des Déchets -  Jeudi 24 septembre 2015 -  Rencontre avec Thierry Meunier, , trésorier de l’association Assises Nationales des Déchets et Estelle Sandre – Chardonnal, secrétaire générale adjointe des Assises et chef du service risques naturels et technologiques de la DREAL, Pays de la Loire – Des propos recueillis par Charlotte Farouault et Gwen Guillo.

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault