Après Bucarest, le H enchaîne sur un derby

partager:

Match à enjeu ce mercredi soir à la Trocardière : le HBC Nantes, actuel 3e de la Starligue, affronte Cesson-Rennes, 7e, pour un derby de l’Ouest très attendu !

Jeudi dernier, le H est tombé pour la première fois de la saison lors de la septième journée de championnat à Saint-Raphaël (23-21). Cette confrontation à risque, qui opposait le deuxième au troisième du championnat, s’est avérée plutôt brouillonne et a tourné en la faveur des Varois malgré un bon début de match de la part de Nantes. Les hommes de Thierry Anti ont ainsi été doublés au classement par leur bourreau du soir, avec le même nombre de points, mais se trouvent désormais à trois longueurs du leader parisien. Le H a néanmoins prouvé qu’il savait relever la tête, à peine trois jours après cette première défaite, pour s’imposer à domicile face aux Roumains du Dinamo Bucarest (26-24) pour le compte de la 6ème journée de Ligue des Champions. A cette occasion, le club a encore pu compter sur un collectif physique et efficace. En vue du derby, l’équipe pourra s’appuyer sur un David Balaguer, fraîchement prolongé pour trois saisons, auteur de 9 buts face au club roumain.

Cesson-Rennes et sa bonne dynamique

Ce Derby de l’Ouest s’annonce très important pour les deux équipes : le H se doit de repartir de l’avant et son adversaire breton doit accrocher le bon wagon. L’équipe de Yérime Sylla restant sur un match nul à domicile face à une autre équipe de milieu de tableau, Toulouse (26-26). Toutefois, les Bretons restent dangereux, comme le prouve leur bonne dynamique avec une série en cours de quatre matches sans défaite en championnat, pour un bilan de 3 victoires et 1 nul. Les adversaires du HBC Nantes pourront compter sur Mathieu Lanfranchi, élu meilleur pivot de la saison 2015-2016 ou encore sur Jérémy Suty, arrière gauche et demi-centre, qui a franchi un cap cette année pour devenir le patron des Irréductibles. Il ne faut cependant pas oublier que le club de l'agglomération rennaise sera privé de son meilleur gardien, Kevin Bonnefoi, touché à un coude, la semaine dernière. Une absence à laquelle devrait s'ajouter celle du demi-centre islandais, fraîchement arrivé Gudmundur Helgasson, déjà absent contre le Fenix.

Un derby indécis

Pour reprendre un vieil adage, « Un derby ne se joue pas, il se gagne » et si l’on se penche sur les dernières confrontations entre les deux clubs, l’issue s’annonce incertaine, bien que favorable aux Violets. Cesson-Rennes avait éliminé Nantes en quarts de finale de la Coupe de France la saison dernière, après l'avoir déjà dompté lors de la phase aller du championnat. Néanmoins, la dernière confrontation dans la salle de la Trocardière entre les deux clubs avait tourné à l’avantage du H. Même si, les Bretons comptent deux victoires lors des trois dernières confrontations, il ne faut pas oublier que le H dispose du statut de favori. En effet, toujours invaincu (7 victoires, un nul) face à Cesson en terre ligérienne, les partenaires de David Balaguer comptent bien poursuivre leur série. En tout cas si nous ne pouvons prédire le score final, l’ambiance et l’intensité s’annoncent riches pour ce duel entre voisins.

Le derby breton sera à suivre, dés 20H, sur le flux SUN Sports de l'application MySun, le www.lesonunique.com et la Radio Numérique Terrestre.

Pour ce match, Guillaume Jean-Courtois, entraîneur du Vertou Handball, sera notre consultant pour nous apporter son analyse éclairée. 

 

Rédaction : Romain Poisblaud

Crédit photo : Laury Rousseau / Clichés Hand

Portrait de Anonyme

Anonyme (non vérifié)