"The Blind t'a vu !"

partager:

 

 

 

 

 

 

Depuis une dizaine d'années grâce à The Blind, les non-voyants peuvent eux aussi découvrir des œuvres éphémères au coin de la rue !

The Blind a toujours eu l’esprit rebelle, c’est tout naturellement qu’il s’est dirigé vers le graffiti. Avec plusieurs amis, l’artiste créé le collectif nantais 100 Pression et démarre ainsi ses œuvres à la craie puis à la bombe de peinture.

Illégal, subversif, s’appropriant l’espace public, le tag est un art de vivre et de penser dont ne peuvent profiter les non-voyants.

 

The Blind - Bombe aérosol "Art 322 du code pénal" en braille

The Blind - Bombe aérosol "Art 322 du code pénal (interdisant la pratique du graffiti ndlr)" en braille.

 

C’est après une discussion avec ses collègues graffeurs que The Blind décide de s’intéresser au braille et aux possibilités artistiques qui en découlent. Totalement  autodidacte, il apprend dans des livres et sur internet les clefs de lecture de cet alphabet et de sa logique des 6 points.

L’artiste réalise depuis ses œuvres sur différents lieux touristiques, signées de différentes phrases (avec des demi-sphères en plâtre) en relation avec lieu où elles se trouvent. Le tag et le lieu se donnent donc un sens mutuel très important pour le créatif nantais.

 

The Blind - "L'art te touches? " - Palais de Tokyo - Paris

The Blind - "L'art te touches? " - Palais de Tokyo - Paris

 

Au-delà de la recherche de la subversion, The Blind réussit dans l’illégalité à réunir voyants et non-voyants autour d’une même œuvre, le non-voyant ayant besoin de l’autre pour trouver l’œuvre et le voyant requiert l’aide de la personne déficiente pour décrypter le message.

De plus ses inscriptions sont plus pérennes qu’un graffiti classique, car elles se fondent dans le décor et passent pour une œuvre contemporaine, perdant au passage la notion de vandalisme qui touche le street-art. Seule limite, le temps qui fait son travail et dégrade les demi-sphères de plâtre.

 

The Blind - " Pas vu, pas pris" - Palais de justice - Nantes

The Blind - " Pas vu, pas pris" - Palais de justice - Nantes 

 

A travers son travail, The Blind souhaite l’échange et le partage entre les humains et pousse le concept plus loin, intégrant la Langue des Signes Française dans ses compositions.

Des projets ? The Blind en a plein. Il nous confie vouloir créer des tags sonores où un mur d’escalade en braille.

Le 17/19 recevait The Blind, pour en savoir plus sur son travail et sa démarche. 

 

 

Culture/Sortie : The Blind, par lesonunique

Portrait de Guillaume Planchard

Guillaume Planchard