Comme on nous soigne dans le 17/19

Préventions, nouvelles technologies au service des patients, déserts médicaux… La santé et les parcours de soins ne cessent d’évoluer. Cette semaine, la rédaction examine les actions et les innovations mises en place pour améliorer et prévenir le bien-être des patients et citoyens.

Le 26 mars dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé aux Français les vingt-cinq mesures phares du plan santé 2018-2022. Des mesures principalement tournées vers la prévention (dépistage, vaccination, remboursement du traitement anti-tabac…). Pour anticiper le plus efficacement possible les risques de maladies, l’Etat a également misé sur les nouvelles technologies et sur l’intelligence artificielle.  

À Nantes, médecins du CHU et futurs ingénieurs de l’École Centrale ont travaillé main dans la main pour créer une maison de santé connectée. Dans ce studio de 25 m², tout a été étudié pour prévenir et analyser la santé du patient qui y habite. Le logement dispose de plusieurs capteurs installés dans les objets du quotidien. Ceux-ci permettent de mesurer la température du corps, le rythme cardiaque, la qualité du sommeil, les chutes, etc.

Thomas Lechevallier, responsable du projet au CHU et Maëlys Lelievre, étudiante à l’École Centrale, nous détaillent l’ampleur et les objectifs de ce projet. Notre journaliste s’est également penchée sur les questions éthiques liées à ce genre de pratique.

400 000 : c’est le nombre des personnes touchées par le cancer en France en 2017. Et puisque que prévenir c’est guérir, la Ligue contre le cancer nous présentera cette semaine sa mission : "Société et Politique de santé de la ligue contre le cancer". Une action de prévention méconnue du grand public. Pour en savoir davantage, la rédaction partira à la rencontre des porteurs du projet : Emmanuel Jammes et Théau Brigand.

Elle abordera également la problématique des déserts médicaux. En France, de nombreux départements (notamment la Sarthe et la Vendée) sont touchés par ce phénomène.

La rédaction vous proposera également d’aborder la santé sous l’angle de l’art. L’association Danse Ta Différence, basée à Vertou, initie les personnes en situation de handicap à l’art de la danse, car la santé passe aussi par une activité physique et l'estime de soi. 

Enfin, le 17/19 continuera de prendre soin de vos oreilles avec des extraits sonores et une programmation musicale adaptés. Sortez votre stéthoscope pour le coller au poste de radio ! 

Portrait de Melissa Chateau

Melissa Chateau