Déjà en mode play-off

J-22. Trois semaines avant le quart-de-finale aller (8 avril) pour lequel son ticket est déjà validé, le VB Nantes se met en mode play-off dès ce vendredi soir (20 h) pour la réception du Cannet, solide client qui vient de compiler trois victoires de rang (et 6 sur ses 7 dernières sorties) en forme d'avertissement.

C'est le premier étage (avant deux déplacements à Saint-Raphaël puis Mulhouse qui clôtureront la phase régulière) d'une fusée dont on ignore encore la destination. Le top 4 synonyme de retour sur la scène continentale en 2017-18 dans un premier temps. Mais l'équipage de Sylvain peut voir plus loin s'il parvient à ajouter à ses qualités sportives (physiques notamment) une fibre conquérante. Trois des cinq défaites concédées par les partenaires de Marion Gauthier-Rat l'ont été après avoir mené 2-0 (face à Béziers, Stade Français St-Cloud et... au Cannet à l'aller). La 14e confrontation (les sudistes mènent 8-5) entre les deux dauphines d'un intouchable (?) Mulhouse (13 succès de rang depuis sa défaite à Béziers le 26 novembre) aura un impact plus psychologique que mathématique. Il s'agira entre autres pour les locataires d'un Jean-Jahan à guichets fermés de marquer leur territoire (8 victoires en 10 réceptions). A suivre, le duel en haute altitude entre Hana Cutura (2e marqueuse de LAF avec 377 pts) qui vient de fêter ses 29 ans et l'ancienne cannoise Alexandra Lazic (4e avec une marque à 329 pts), joueuse clé du dispositif de l'Italien Carlo Parisi. Un test de résistance idéal entre "PassionNantes" et... "Guerrières" (le surnom des visiteuses qui arborent des maillots de camouflage) en même temps qu'un avant-goût de la fin de saison très pimentée des Ligériennes.

 

Crédit photo: Alexandrine Maguet-Spilus

Portrait de Bertrand Merloz

Bertrand Merloz