Dans les travées du concert de LITTLE BIG au Ferrailleur !

partager:

Comment parler de stéréotypes russes sans évoquer le groupe LITTLE BIG ?

Le groupe de Saint-Pétersbourg a mis le feu à la salle du Ferrailleur dimanche 15 février, en proposant des musiques électroniques à coups de vodka, élan communiste, matroshka et tout ce qui fait de la Russie un merveilleux pays… Ou pas! Entre deux naines complètement timbrées, un clown psychopathe et un chanteur survolté, difficile de rester en place devant cette scène bondée de monde.

Little Big, groupe quasiment inconnu du grand public il y a de cela quelques mois, s’est fait connaitre en Russie et en France grâce notamment au Youtubeur Antoine Daniel. Leur chanson phare « Everyday I’m Driking » totalise maintenant plus de 4 millions de vues sur Youtube! C’est dire la montée fulgurante de ce groupe!

C’est après une heure de show intensif, rythmé par un son électro donnant envie de danser, sauter et virevolter comme jamais que le jeune groupe Russe se retire de scène… Avant que le clown – mascotte des ses acolytes – ne dégaine son ordinateur portable et se mette à mixer pendant près d’une demi-heure de l’hard-tech pour les plus puristes d’entre nous!

Il s'en est suivi une séance de dédicaces et de photos où les trois membres du groupe se sont gentiment glissés dans la foule de fans attendant leur sésame avec impatience.

C’est après cette séance pleine d’humilité que les Russes s’en sont allés vers une nouvelle destination. Ce qui est sûr c’est que compte tenu de l’ambiance incroyable qu’il y avait dans la salle, Little Big n’est pas prêt d’oublier de sitôt leur venue dans la région Nantaise.

 

Live report par Yoann Clainchard

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault