Des pogos à Trempolino

partager:

Coup de tête balayette : c’était le cycle thématique choisi par Trempolino pour le mois de juin. A cette occasion, le lieu a accueilli l’exposition photo de Roland Cros “Pogos. Regards sur la scène punk (1986-1991)” du 25 juin au 5 juillet dernier.

Pendant 5 ans, il fut le photographe des Béruriers Noirs, Ludwig Von 88, Parabellum, les Thugs ou encore les Wampas... Roland Cros a ainsi capturé les moments les plus déchaînés de la scène punk française de la fin des années 80. Ces scènes immortalisées sont réunies dans son ouvrage "Pogo. Regards sur la scène punk française (1986-1991)", publié fin 2018 aux éditions L'Échappée.

Pour en savoir un peu plus sur l’histoire de ces photos, nous sommes allés à la rencontre de Roland Cros lors du vernissage de l'expo à Trempolino. 

 

Le même soir, une table ronde a été organisée pour mieux comprendre ces manifestations au sein des événements festifs.

L'un des intervenants, Gérôme Guibert, était présent pour proposer son regard de sociologue du rock sur le phénomène pogo et répondre à cette grande question : pourquoi est-ce qu'on pogote? Pour tenter d'éclaircir ce mystère, nous lui avons posé quelques questions. 

 

Et si vous êtes nostalgiques de cette époque, notez que le groupe Ludwig Von 88 jouera au VIP de Saint-Nazaire le vendredi 4 octobre prochain.

 

Crédit photo : ©  Roland Cros 

Portrait de marie martinez

marie martinez