FedCup : Une équipe renversante

partager:

Après une première journée où les deux équipes se sont quittées dos à dos, l’équipe de France de FedCup s’est qualifiée pour la finale de la compétition après être passée par tous ses états.

Face à la numéro une Néerlandaise, Kristina Mladenovic (28e mondiale) n’a pas résisté longtemps aux services de Kiki Bertens (96e), auteur de 10 aces dans la rencontre (7-5,6-4). La Française, déterminée à vouloir ramener un deuxième point à la France, n’a jamais réussi à trouver la solution face à la réussite de cette joueuse aux statistiques impressionnantes dans la compétition, 12 victoires pour 3 défaites seulement avant d’affronter la France.

Menée 2-1, la capitaine des Bleues accorde une nouvelle fois sa confiance à Caroline Garcia (45e). Face à Arantxa Rus (256e), la française s’est montrée beaucoup plus libérée que la veille pour lâcher ses coups sur la terre battue de l’Aréna Loire de Trélazé. En s’imposant (6-3,6-4), elle a su se redonner confiance grâce au soutien de toute l’équipe et le public présent pour ramener la France à égalité.

 

A en croire la capitaine de l’équipe de France « C’est Caroline qui a trouvé les mots pour me convaincre de la faire jouer plutôt que moi qui l’ai convaincu »

 

Le double décisif est alors le reflet de ses deux jours de compétition. Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, 9e et 14e mondiale sur le circuit en double, affrontaient la redoutable Kiki Bertens et sa compatriote Richel Hogenkamp. Dans une ambiance plus que brulante les deux joueuses françaises ont une nouvelle fois renversée la vapeur étant menées 4-6 à l’issue du premier set.

 

Une victoire au bout du suspense

 

Le milieu de deuxième manche est un déclic pour les bleues secouée par leur capitaine. Les Hollandaises essayant d’amadouer l’arbitre, sans réussite, en signalant une balle faute. Ce fait de jeu a eu raison de l’orgueil de Kristina Mladenovic. La numéro une française prend alors les choses en main, impressionnantes sur son jeu de service, elle marche sur la rencontre et s’arrache sur tout les points, oubliant presque le principe du double. Concluant le match avec un jeu blanc sur le service batave, les Françaises décrochent une victoire décisive (4-6, 6-3, 6-3) en 1h50 de jeu.

Propulsées favorites au début du week-end, les jeunes tricolores ont eu du mal à supporter la pression. En manque d’expérience à ce niveau, Kristina Mladenovic, Caroline Garcia, Alizé Cornet et Pauline Parmentier ont pu s’appuyer sur celle de leur capitaine Amélie Mauresmo. L’ancienne numéro une mondiale a su transmettre à son équipe les ressources nécessaires pour remporter cette demi-finale.

 

Les 12 et 13 novembre prochains, les Françaises recevront en finale la République Tchèque, tenante du titre, pour tenter de soulever le trophée qui échappe à cette équipe depuis 2003. A l’issue de la rencontre, Amélie Mauresmo, capitaine de l’équipe de Fed Cup, s’est montrée soulagée du sort de la rencontre.

Co-écrit avec Jean-Baptiste Maître

Portrait de Adrien Paquier

Adrien Paquier