GoLeaks : Pour un journalisme sécurisé

partager:

Suite au vote de la loi sur le renseignement, la mise en place de l’état d’urgence, mais aussi en marge des affaires "WikiLeaks", se pose la question de la protection des sources des journalistes. GoLeaks propose une alternative pour relever le défi.

Cette plateforme permettrait aux journalistes comme aux lanceurs d’alerte d’échanger en toute sécurité des documents qui peuvent parfois être sensibles. Ce projet, qui ne souhaite pas faire appel à des fonds publics pour en préserver sa totale liberté, recherche son financement en crowdfunding (financement participatif) via la plateforme Kikstarter. Aujourd’hui, ses fondateurs ont réuni près de 3200 €, reste encore 2200 € à trouver pour boucler le budget initial. Mais au-delà du simple projet de permettre l’échange de documents sensibles de manière sécurisée entre lanceurs d’alerte et journalistes, il y a une véritable volonté pour "Datapulte" et Romain Ledroit d’initier les internautes à la sécurité sur Internet en partant des problématiques quotidiennes. Par exemple, protéger sa carte bancaire en ligne. Les prochains rendez-vous grand public sont prévus d’ici la fin février. Si vous souhaitez les aider, vous pouvez vous rendre sur leur page "Kickstarter".

Retrouvez l'intervew de Romain Ledroit et Datapulte, fondateurs de GoLeaks dans "SUN est que le début".

SUN est que le début - GoLeaks, par lesonunique

 

Portrait de Patrick Lonchampt

Patrick Lonchampt