Guerre civile espagnole : cinéma, histoires et fictions

partager:

Le conflit connu en France sous le nom de « Guerre d’Espagne » (1936-1939) représente une des plus saisissantes tragédies du XXe siècle, résonnant cruellement avec notre histoire contemporaine et les images que l’on croyait appartenir au passé, de populations fuyant leurs pays en guerre. Lors de cette 26e édition du Festival du Cinéma Espagnole à Nantes, une sélection de 12 films reviendra sur ce qui fut à la fois une cruelle guerre fratricide et une lutte opposant fascisme et démocratie dans l’Europe entière.

 

« Dans l’immense production cinématographique née de cet évènement une douzaine de films ont été retenus, montrant que les combats derrière la caméra furent tout aussi violents que ceux des armes ». Pilar Marquez-Vasseur – professeur d'histoire et civilisation de l'Espagne Contemporaine à l'Université de Nantes et coordinatrice du Festival du Cinéma Espagnol.

 

La voz dormida de Benito Zambrano (2011)

 

Aux regards des réalisateurs espagnols tels Carlos Saura ou Benito Zambrano se croiseront les visions de Ken Loach, Guillermo Del Toro ou plus proche de nous Henri Cartier-Bresson. Histoires et fictions, un travelling de 80 années de productions cinématographiques dans l’objectif braqué, d’appréhender une époque fondatrice de l’histoire du pays.

«Rapidement au cœur de l’attention de tous les intellectuels européens, la guerre civile espagnole est l'événement historique du 20e siècle le plus filmé et photographié. Il était pour certains évident dès 1936 que mettre fin à la montée du fascisme en Espagne éviterait sa propagation dans le reste de l’Europe » Pilar Marquez-Vasseur

 

L'art de voler par Antonio Altarriba sur des dessins de KIM

 

En marge de cette sélection des conférences et une exposition apporteront par traits et par mots, une nouvelle lecture de la guerre civile espagnole à l’image des compositions de dessinateur KIM sous la plume d’Antonio Altarriba, scénariste de la bande dessinée « L’art de voler » présentée le samedi 19 mars dès 17h30 au Forum de la FNAC.

Odette Martinez-Maler, maître de conférences au département d’études ibériques de l’université Paul Valéry à Montpellier et co-auteure de l’ouvrage « L’Espagne, passion française. 1936-1975 » sera également présente lors d’un débat-conférence afin d’évoquer les relations mouvementées qui ont uni les Espagnols aux Français de l’avènement de la seconde république à la mort de Franco. Samedi 19 mars dès 15h45 à l’espace Cosmopolis.

Cosmo-rencontre samedi 26 mars à Cosmopolis avec Lydie Salvayre autour de son roman Pas Pleurer, roman intime lauréat du prix Goncourt en 2014. L’écrivaine y libère la mémoire familiale et confronte la Guerre Civile Espagnole vécue par sa mère à l’expérience franquiste de Georges Bernanos.

 

Bande-annonce de la 26e édition du Festival du Cinéma Espagnol de Nantes (17-30 mars 2016)

 

 

La 26e édition du Festival du Cinéma Espagnole à Nantes se déroulera du 17 au 30 mars 2016, l’intégralité des rencontres et projections est disponible sur le www.cinespagnol-nantes.com

Avec plus de 70 films inédits, fictions, documentaires, longs et courts-métrages soit près de 250 projections en versions originales sous-titrées à chaque édition, le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes est devenu en l’espace de 26 éditions le rendez-vous majeur du cinéma espagnol en France, couronnée en 2007 par le Prix de l’Académie du Cinéma Espagnol pour son travail de formation des publics et de diffusion du patrimoine cinématographique espagnol. Soirée d'ouverture au Cinéma Katorza avec la projection de A Perfect Day (Un jour comme un autre) en présence du réalisateur Fernando Léon de Aranoa, ce jeudi dès 21h15.

 

 

Cinéma Katorza

Projections, présentations des films par les réalisateurs et acteurs invités

3 rue Corneille

Place Graslin

www.katorza.fr

 

Espace Cosmopolis

Exposition “Elías, vida mía: Fotografías de una vida de cine”

Cosmo-rencontres

Bar-tapas du Festival

18 rue Scribe

Passage Graslin

Ouvert tous les jours du 17 au 28 mars.

 

Musée Dobrée

18, rue Voltaire

Exposition “Artistes de la Casa de Velázquez”

Du 17 mars au 30 avril, du mercredi au dimanche, de 14h à 18h

 

 

SUN Culture du mercredi 16 mars 2016 en compagnie de Pilar Marquez-Vasseur – professeur d'histoire et civilisation de l'Espagne Contemporaine à l'Université de Nantes et coordinatrice du Festival du Cinéma Espagnol et Charlotte Farouault.

Crédits Musique : El paso del Ebro, également connue sous le titre ¡Ay, Carmela!, est une chanson populaire espagnole, née en 1808 dans la Guerre d'indépendance espagnole contre Napoléon Ier. Elle est reprise plus tard par les soldats républicains et par les volontaires des Brigades internationales pendant la Guerre civile (1936-1939)

Extrait - La guerre d'Espagne – Frédéric Rossif – Editions Montparnasse (1963) / Extrait Les Chemins de la mémoire - Jose Luis Peñafuerte (2009) / Land and Freedom (or Tierra y Libertad) - Ken Loach – 1995 / The Clash - Spanish Bombs - London Calling (1979)

 

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault