Habitat participatif ou partager l'habitat

partager:

Pratique émergente, l'habitat participatif est une nouvelle façon de s'approprier son logement. Dans un projet, chaque co-propriétaire participe à l'élaboration des lieux, des fondations à la charpente, en passant par la disposition des pièces et la décoration des communs. En somme, les participants façonnent le projet de A à Z.

 

 

L'habitat participatif est une façon de vivre un peu plus ouverte, en ouvrant son foyer mais en gardant une part privative. Il s'agit d'une forme de communauté qui réunit quelques familles, ménages, habitants ou groupes d'habitants ayant décidé de mettre en commun leurs ressources pour concevoir, réaliser et financer ensemble leur logement, au sein d’un bâtiment ou d'un ensemble de bâtiments. L'habitat participatif est reconnu dans le cadre de la loi ALUR, adoptée définitivement le 24 mars 2014. Cela permet faciliter la reconnaissance de l’habitat participatif, tout en reconnaissant la diversité des montages possibles.

A Nantes, les différentes municipalités de la métropole veulent encourager cette démarche. Ainsi, au conseil métropolitain du 26 février 2016, les élus ont décidé d'accélérer la sortie de ces projets freinés par les difficultés d'accès au foncier en réservant dix terrains aux porteurs. Actuellement, deux terrains, à la Ripossière et au Coudray, ont trouvé potentiel preneur affirme Pascale Chiron, adjointe à la mairie de Nantes déléguée à l'habitat et au logement, qui suit de très près ce dossier. "J'ai déjà deux dates à mon agenda pour des jurys pour choisir des opérateurs sur ces terrains", ajoute-t-elle.

Nathalie Retailleau, elle, est une citoyenne nantaise qui a décidé de se lancer, en 2010, dans un projet d'habitat participatif avec des amis. C'est né d'une volonté de pousser plus loin l'aspect "commun" de leurs relations. Le logement sera situé sur l'île de Nantes. Nommé îlot G2, il sera livré en 2018 face à l'école Aimé Césaire, sur la Prairie au Duc.

Il est possible, comme Nathalie, de participer à un projet et de monter son propre habitat participatif en contactant les personnes en charge du dossier à Nantes Métropole via cette adresse courriel : habitat.participatif@nantesmetropole.fr

 

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de l'entretine avec Pascale Chiron et Nathalie Retailleau.

L'invité du 17/19 : Pascale Chiron et Nathalie Retailleau - Habitat participatif, par lesonunique

 

Portrait de Arnaud Gruet

Arnaud Gruet