HBC Nantes : David a rendez-vous avec Goliath

partager:

Bien qu’outsider, le HBC Nantes veut faire tomber Paris en 8e de finale de la Ligue des Champions. Lancement de la première fronde ce samedi soir.

A Paris comme à Nantes, les joueurs des deux équipes ont tous la rencontre du mois de décembre dernier dans la tête. En championnat, le HBC Nantes avait terrassé les géants parisiens au terme d’un match à sens unique (37-31). Pour ce 8e de finale de Ligue des Champions, la donne se veut différente. Thierry Anti ne cesse d’ailleurs de le rappeler.

Il faut mesurer que ce ne sera pas le même match qu’en championnat. Il s’est passé des choses depuis et la Ligue des Champions c’est l’objectif du Paris Saint-Germain. Si ses joueurs cadres ne sont pas prêt pour ce genre d’événement, ça serait étonnant.”   

Ces cadres sont en effet habitués à disputer les plus grands rendez-vous internationaux. Dans son effectif Paris compte quatre des meilleurs joueurs du monde (Karabatic, Hansen, Narcisse, Omeyer) et autant de vainqueur de la Ligue des Champions (Karabatic, Narcisse, Omeyer et Abalo). Ce qui fait dire à Thierry Anti, que ce n’est pas le même Paris en Ligue des Champions.

Paris a l’habitude de contrôler en championnat, quand en Ligue des Champions on voit bien que c’est une équipe qui est concentrée sur cet objectif là. C’est leur objectif de la saison !

Cette observation faite par le tacticien nantais se traduit également en chiffre. Sur la phase de groupe Paris a terminé meilleure attaque (451), ce qui en fait la formation la plus prolifique devant le but (32 buts par match).

thierry_anti_pas_meme_match_qua_xxl.mp3, par Jean-Baptiste Maître

“Faire en sorte que le match retour est un intérêt”

Malgré ces statistiques impressionnantes, le HBC Nantes n’en est pas moins sûr de ses forces. Pour mettre à genou Goliath, à l’issue des deux rencontres, les Violets ont conscience à l’image de Cyril Dumoulin, qu’ils ne devront pas prendre d’éclats à domicile.

Il ne faudra pas se rendre à Paris avec un désavantage trop grand. Contre eux, si vous menez de plus dix avant le match retour, vous n’êtes pas encore qualifiés. Par contre, si vous êtes menés de plus dix, là vous pouvez dire adieu à vos chances. Donc nous allons faire en sorte, que le match retour est un intérêt”.

Pour cela, il ne serait pas surprenant de voir des Nantais prendre tout de suite à la gorge les Parisiens. Depuis le début de la saison, Nikola Karabatic et ses partenaires n’ont jamais réellement trouvé les solutions quand ils couraient après le score.

Tout laisse donc à penser que les Nantais devraient imprimer un rythme d’enfer à l’entame de match. Toutefois, il faudra faire attention aux rotations, car si Noka Serdarusic n’est pas du genre à faire tourner, Thierry Anti devra composer sans Senjamin Buric et avec Nicolas Tournat et O’Bryan Nyateu diminués (béquilles contre Sélestat).

Ce 8e de finale aller de la Ligue des Champions sera à suivre en direct sur SUN, pendant notre grande soirée Multiplex, qui débute à 19H30.

Au moment de recevoir le Paris Saint-Germain, Cyril Dumoulin veut croire aux chances des Violets avant de se rendre à Paris. 

Crédit Photo : Clichés Hand / Laury Rousseau

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître