HBC Nantes : pas le temps de douter

partager:

Les Nantais ont subi cette semaine à Saint-Raphaël leur premier revers de la saison. Une défaite 23-21, qu’il faudra oublier ce dimanche pour faire tomber le Dinamo Bucarest, un concurrent direct dans la lutte à la qualification.

Reprendre la compétition par un déplacement à Saint-Raphaël ne semblait pas inquiéter Nicolas Tournat, mercredi matin, « C’est bien de se remettre dedans direct, la trêve ne nous a de toute façon pas fait changer dans nos têtes, ni dans notre jeu ». Pourtant, à en croire la production offensive proposée par les Violets sur le parquet des Varois, le doute est permis.

Après 25 minutes de très haute intensité et de bonne facture, les joueurs de Thierry Anti se sont mis à douter, à ne plus faire preuve de mobilité et à ne plus savoir quand prendre les tirs. Par contre, défensivement, le mur érigé autour de Rock Feliho a lui bien tenu, même si ça ne fut pas suffisant pour mettre en échec Aurélien Abily et ses partenaires. 

Une défense à tenir contre Bucarest

C’est peut-être dans ce mur que les Nantais trouveront leur salut demain face aux Roumains. Composé d’une puissante base arrière, le collectif emmené par Eliodor Voica sait être dangereux de loin. Cette force, il l’a prouvé lors du dernier match européen. En effet, emmenés par leur arrière gauche Ciprian Sandru, les Chiens Rouges avaient tenu la dragée haute au leader du Groupe D pendant les 60 minutes, malgré la défaite (26-27). 

L’ambiance de feu qui régnait dans la salle de la capitale roumaine n’était d’ailleurs pas innocente à cette belle prestation. Pour ce premier match de la phase retour, Thierry Anti aimerait bien que la Trocardiére se transforme en chaudron pour imiter les supporters roumains. Le public aura d’ailleurs un grand rôle à jouer, car en cas de victoire le HBC Nantes prendrait une option significative pour la qualification au barrage croisé.

Cette 6e journée de Ligue des champions entre le HBC Nantes et le Dinamo Bucarest sera à suivre à partir de 16h30 sur notre antenne.

 

Crédit photo : Laury Rousseau / Clichés Hand

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître