HBC Nantes : Retour à la maison

partager:

Le HBC Nantes a voyagé la semaine dernière. D’abord à Toulouse puis à Logroño. Ce mercredi, ils retrouvent la Trocardière pour y défier Créteil, avant dernier de Starligue et engagé dans une mission “survie”.

Les voyages forment la jeunesse dit-on ? Il n’y a aucun doute, les Violets sont juvéniles à en croire leur nombreux déplacement au cours du mois de février (Aix-en-Provence, Dijon, Toulouse, Logroño). Mais quand on se déplace, il faut aussi pouvoir revenir à bon port et ce n’est pas toujours simple, surtout des raisons extèrieurs s'invitent dans l'organisation. Censés rentrer en avion d’Espagne, les hommes de Thierry Anti ont dû se contenter d’un car pour arriver en fin de soirée lundi.

Ce retour tardif ne laisse donc que peu de temps aux pensionnaires de la salle métropolitaine de la Trocardière pour préparer la rencontre contre Créteil. Cependant pas de quoi inquiéter l’entraîneur nantais. “J’aurai aimé que le déplacement à la Rioja soit moins long, pour être dans de meilleures dispositions. Mais il y a un match à jouer et on sera là pour ça. Je sais que les joueurs ne voient pas plus loin que la rencontre qui vient, donc on fera tout demain pour prendre deux points ”.

“Créteil va nous poser beaucoup de problèmes”

La fatigue pourrait tout de même avoir raison d’eux. En effet, l’infirmerie du H compte désormais deux pivots dans ses rangs. Dragan Pechmalbec a rejoint Senjamin Buric, jeudi dernier. L’ancien du CPB Rennes, s’est fait une entorse à une cheville, à l’entraînement, en marchant sur le pied de Florian Delecroix.

Thierry Anti a donc dû s’adapter et a replacé O’Bryan Nyateu en tant que pivot d’attaque et relai de Nicolas Tournat. Si défensivement ses capacités ne sont plus à prouver dans le secteur central, il doit s’adapter à ce nouveau rôle de l’autre côté du parquet. Et comme à la Rioja, il trouvera des clients dans l’axe de la défense cristolienne. Des Franciliens qui joueront leur va-tout pour espérer faire chuter Nantes, une semaine après avoir fait douter Paris (28-29).

Thierry Anti en a conscience et s’est déjà préparé au plan tactique de Christophe Mazel, entraîneur adverse. “ Je pense que c’est une équipe qui va nous poser des problèmes, c’est évident. Créteil devrait avoir beaucoup de combativité en défense, dans un système plutôt homme à homme. En attaque c’est une équipe qui va essayer de jouer vite ”. Mais peut-être que comme lors de la réception de Toulouse, c’est les Nantais qui évolueront de cette façon.

Le retour à la Trocardière pour le HBC Nantes sera à suivre dès 20H sur les plateformes numériques de SUN. A cette occasion, Thomas Hervé, entraîneur de l’équipe de Sautron sera notre consultant.

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître