Hermine de Nantes : de l’audace, encore de l’audace

L'Hermine de Nantes n’a cessé de surprendre durant ces playoffs d’accession à la Pro A. Malgré une défaite à Boulazac (79-64), favori de cette finale, les Nantais ne veulent pas voir leur parcours s’arrêter à domicile.

Cette hermine est surprenante. Cette Hermine est bluffante. Cette hermine est époustouflante. Après une saison sur courant alternatif, les Nantais réalisent une campagne de playoffs de haute volée. Avec sur chaque tour le désavantage du terrain, les hommes de Jean-Baptiste LECROSNIER ont su renverser la vapeur.

Le BBD a également connu une saison remuée. Cependant depuis l’arrivée de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, Claude BERGEAUD, l’équipe a activé le mode rouleau compresseur. De plus, cette équipe a tout pour prétendre à une place en Pro A.

Au match aller de ces finales, cela s’est traduit par une rencontre à sens unique pour les joueurs périgourdins. Une victoire 79-64, avec une première mi-temps éclatante de Boulazac. L’évaluation à la mi-temps, 61 à 0, illustre parfaitement la domination des pensionnaires du Palio.

Mais comme le dit l’adage ; à cœur vaillant, rien est impossible. Et les Nantais l’ont prouvé. Le match retour, ce jeudi soir à Mangin est décisif pour la suite des événements. L’équation est la suivante : une victoire de Boulazac et ces derniers accèderont à l’élite du basket français. Dans le cas contraire, les Nantais décrocheront un match d’appui pour retourner, dimanche, en Dordogne.

Si Mangin-Beaulieu est déjà complet, vous pourrez tout de même suivre cette rencontre, ce jeudi à partir de 18H30, sur le Flux SUN Sports.

Crédit Photo : Dominique Boivineau

Portrait de Alban Gunsburger

Alban Gunsburger