Karine Daniel succède à Jean-Marc Ayrault

partager:
Karine Daniel, entourée de ses soutiens, au moment de l'annonce officielle des résultats.

Ce dimanche se déroulait le second tour de l'élection législative partielle concernant la troisième circonscription de Loire-Atlantique. Deux candidats était toujours en lice à l'issue du premier tour : Karine Daniel pour le Parti Socialiste et Matthieu Annerreau, candidat de la droite et du centre.

La première a été élue avec 55,44% des voix. Matthieu Annerreau est battu avec seulement 44,46% des suffrages exprimés. Malgré le non-soutien du parti Europe Ecologie Les Verts, qui n'a pas donné de consigne de vote, l'actuelle adjointe au maire de Nantes remplace le ministre des Affaires étrangères, démissionaire de son poste suite à sa nomination au gouvernement. A signaler également un très fort taux d'abstention : seulement 25,77% des inscrits aux listes électorales se sont rendus dans les bureaux de vote. Autre indicatif intéressant : le vote blanc, qui représentait à lui seul 12% des suffrages exprimés.

Parmi les réactions, Joanna Rolland qui "adresse [ses] chaleureuses félicitations à Karine Daniel et Jean-Michel Eon pour leur victoire très nette" tout en précisant qu'elle "n'oublie pas les messages adressés par les abstentionnistes. Ces messages doivent collectivement nous interroger profondément". De son côté, Philippe Grosvalet, président du département de la Loire-Atlantique, "l'élection de Karine Daniel confirme l'ancrage à gauche de la Loire-Atlantique". Enfin, Joël Guerriau, sénateur-maire de Saint-Sébastien-sur-Loire, n'hésite pas à revendiquer "la victoire de la non-participation", précisant, "avec seulement 1 électeur sur 4 qui a été voté c'est avant-tout l'expression du désenchantement de nos concitoyens envers la politique en général et ceux qui nous gouvernent en particulier".

Portrait de Thomas Groussaud

Thomas Groussaud