La garantie jeune est mise en place à la mission locale de Cholet

partager:

La garantie jeune a démarré le mois dernier à Cholet. Ce dispositif national encadre des jeunes de 18 à 25 ans en situation de grande précarité grâce à la mission locale. Le but est de les aider à retrouver un emploi au plus vite. Durant un premier mois ils sont encadrés par des agents de la mission locale du choletais pour apprendre au moyen d'ateliers à réaliser des CV ou s'entraîner à des entretiens d'embauche. L'objectif dans un premier temps est d'abord de motiver de nouveau les jeunes à rechercher activement un emploi avant d'entrer dans le monde de l'entreprise. « On peut s'apercevoir que sans un accompagnement les jeunes ont du mal à se mobiliser. Le fait de se lever tous les jours, de venir à la mission locale les aide à prendre confiance en eux », observe Pauline Jousseaume, conseillère en insertion de la mission locale du choletais.

se_remotiver.mp3, par Hugo Blin

A la recherche d'un emploi

Une fois cette première phase terminée, les bénéficiaires se mettront à la recherche d'un emploi ou d'un stage grâce à de multiples visites d'entreprise. Les jeunes sont accompagnés pendant un an. En plus de rencontres et d'ateliers en groupe, un suivi personnalisé est réalisé par la mission locale de Cholet. Pour soulever les freins, valoriser les jeunes et les aider dans leur recherche d'emploi. « Dès lors qu'ils ont trouvé un stage ou un emploi notre objectif c'est d'aller les rencontrer pour sécuriser leur parcours et faire le point », explique Pauline Jousseaume.

un_suivi_personnalise.mp3, par Hugo Blin

Comment bénéficier de la garantie jeune.

Pour pouvoir participer au dispositif de la garantie jeune, il faut avoir entre 18 et 25 ans. Le décrochage scolaire est lui aussi un critère. Il faut en effet être sans emploi ou sans formation. Enfin, il faut que les ressources du demandeur n'excèdent pas 535,17 €.

Un troisième groupe d'ici fin novembre

Les jeunes participant à ce dispositif reçoivent aussi une allocation équivalent au RSA pour leur éviter une trop grande précarité financière. A Cholet, ils sont quinze à faire partie du premier groupe encadré par ce dispositif. Un deuxième arrivera mi-octobre et un troisième fin novembre. Au 1er janvier toute la France devrait être couverte par le dispositif de la garantie jeune.

 

Portrait de Hugo Blin

Hugo Blin