La mobilisation se poursuit au CHU de Nantes

partager:

Les syndicats et le personnel hospitalier de Nantes se sont rassemblés cet après-midi devant l’hôpital.

Au-delà des 500 suppressions de postes prévues, en vue d’un transfert de l’hôpital sur l’Ile de Nantes, ils dénoncent une dégradation de leurs conditions de travail, et par conséquent la mise en danger des patients.

Le personnel se dit « épuisé » à cause d’un manque d’effectif et d’une charge de travail trop intense. Le ras-le-bol général s’intensifie puisque dès demain de nouveaux services de l’hôpital doivent rejoindre le mouvement.

Les syndicats Sud et Force Ouvrière appellent de nouveau les manifestants à se rassembler demain, devant le CHU à 13h30. La grève est prévue jusqu’en début de semaine prochaine. Ils décideront lundi de la suite des évènements.

 

Témoignage de Colette Guérin, aide-soignante de nuit à l'hôpital de Nantes

Portrait de Anonyme

Anonyme (non vérifié)