La Villa déchets est en pleine déconstruction

partager:
En 2010, Nantes Métropole signait une convention avec l'association Terabeko présidée par Frédéric Tabary, dans le but de créer la Villa Déchets. L'ouvrage de l'architecte avait pour but de sensibiliser les citoyens aux gaspillages des déchets et à l'utilité du recyclage. 
 
La première maison d'architecte réalisée à partir de déchets urbains voyait alors le jour. Cette construction ne devait exister que pour trois ans mais depuis 2013 avec la dissolution de Terabeko, différentes associations se sont succédées pour maintenir en vie la création de Frédéric Tabary.
 
Aujourd'hui Fréderic Tabary doit défaire son oeuvre par manque de moyens financiers.  
 
Les matériaux utilisés lors de la construction seront recyclés et redistribués. Ils serviront notamment à rénover une maison dans le quartier du vieux Doulon. D'ici début mars 2016, la Villa déchets ne devrait alors plus faire partie du paysage.  
 
Frédéric Tabary, revient sur les cinq années d'existence de la Villa déchets ainsi que les raisons de sa déconstruction.
 
Crédit photo : projets-architecte-urbanisme.fr
 
Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître