Le co-déménagement a le vent en poupe

partager:

Démépool, une société de déménagement qui dispose de cinquante agences en France dont une à Carquefou, a récemment mis en place le co-déménagement parmi ses services.  Pour le client, la démarche est la même qu'un déménagement classique : les cartons lui sont livrés, puis répartis dans le camion de l'entreprise, avec ceux du co-déménageur. Les deux particuliers sont mis en contact par Démépool, qui coche une date qui convienne aux deux parties et organise la livraison. "Le déménagement peut prendre plus de temps, explique Kévin Manchon, directeur général de Démépool. Il faut d'abord mettre d'accord les deux clients sur une date. Cela demande un peu plus de flexibilité : environ un jour". 

Le partage pour faire des économies et limiter l'impact environnemental 

Une patience récompensée par deux avantages : financiers et écologiques. Le coût du transport étant divisé par les deux clients, "le devis baisse de 20 à 25 %", poursuit Kévin Manchon. Plus concrètement, un Nantes-Paris en co-déménagement fait économiser entre 400 et 500 €. L'impact écologique n'est pas négligeable puisque la réduction du nombre de trajet baisse de 15 à 20 % l'émission de CO², selon le directeur de Démépool.

Un concept en développement

Ces avantages sont aussi proposés par un site internet : mydemenageur.com. Il met en relation des particuliers qui échangent des services pour déménager. L'application, Helpy, propose, entre autres, ce concept. Créée par le Nantais Yann Leonardi, elle se diffuse particulièrement chez les étudiants qui arrondissent leurs fins de mois en échange de services, comme garder des meubles ou les charger. "La consommation collaborative a de l'avenir, s'enthousiasme Yann Leonardi. Elle permet de faire des économies énormes et surtout, il y a l'aspect humain".  

 

Crédit photo : Production Le Carton

Portrait de Mathieu Baijard

Mathieu Baijard