Le Festival des Trois Continents : l'actualité vue par les réalisateurs d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Sud

partager:
 Bolywood sera également mis à l'honneur au Festival des Trois Continents CC0 Public Domain

La 38e édition du Festival des Trois Continents se tient du 22 au 29 novembre. Pendant une semaine, les cinémas d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du sud sont mis à l'honneur. Un moment pour découvrir ou redécouvrir les codes d'une autre culture, pas si différente de la nôtre, mais aussi de poser un autre regard sur l'actualité.

Qu'il soit revisité, oublié ou émergent, le Cinéma du Festival des Trois Continents s'intéresse au présent. Si les films, comme celui du maître chinois Li Han-Hsiang, ou du cambodgien Rithy Panh, peuvent sembler difficiles d'accès au premier abord. Le festival invite les spectateurs à s'y familariser peu à peu, à travers des temps de médiation. Le programme propose aussi bien des documentaires, que des fictions, des réalisations grand public comme des films d'auteur. Pour Emmanuelle Jacques, secrétaire générale de l'association, la culture est une fenêtre ouverte sur le monde, sur d'autres pratiques, d'autres codes, d'autres manières de penser et d'interroger les choses. Une manière d'apprendre les particularités, comme la musique et l'ambiance cubaine dans Chico et Rita, ou le statut des femmes au Nigéria avec L'Arbre Sans Fruit d'Aicha Macky. Une façon aussi de trouver des points communs. En effet, comme l'explique le directeur artistique de l'organisation Jérôme Baron, les jeunes générations des différents continents se ressemblent plus qu'elles ne le pensent.

Des codes communs, interview de Jérôme Baron, par Cerise Robin

Les jeunes cinéastes filment leur quotidien, qu'il soit fantasmé, passé, ou présent. A travers cela ils touchent à l'actualité, et notamment à la question des migrations. Depuis les années 1980, celles-ci sont passées de majoritairement européenne à extra-européenne. Pour Jérôme Baron, tous les films traités dans le festival en parlent. Face à l'hostilité manifestée face à ces mouvements de population, le directeur artistique avoue avoir eu peur au niveau de la programmation.

Une certaine xénophobie, interview Jérôme Baron, par Cerise Robin

Le Festival des Trois Continents s'étend jusqu'au 29 novembre. Les 9 films en compétition sont diffusés au Katorza. Au programme aussi des comédies musicales, trois films d'animations pour les tous petits, des rencontres avec les cinéastes, des ateliers et des tables rondes. 

 

Lire aussi : Festival des Trois Continents, un grand vainqueur égyptien

Portrait de Cerise Robin

Cerise Robin