Le H reprend avec la manière

partager:

Lors du 8e de finale de Coupe de France, ce samedi soir, le HBC Nantes recevait Tremblay-en-France, pour son retour à la compétition officielle. Une reprise parfaitement maîtrisée par les violets, qui n'ont laissé aucune chance aux Franciliens, en s'imposant 32-27.

Dès le début de match, les Nantais ont montré qu'il faudra compter sur eux pour la deuxième partie de saison. Tout de suite en place défensivement, les Tremblaysiens se sont vite vus débordé par la mobilité et la solidarité des Violets. Avec un Sime Ivic, tout de suite flamboyant pour son premier match sous les ordres de Thierry Anti, rien ne pouvait arriver aux joueurs de la cité des Ducs. Ils étaient tellement intouchables, que Rock Feliho, en contre-attaque, c'est même offert le luxe de débloquer son compteur cette saison.

Dans le même temps, les joueurs arrivés en début de saison se sont illustrés dans le secteur offensif. Vitaly Komogorov a signé une très belle première mi-temps, avant de se blesser au début du deuxième acte, ce qui le privera, mercredi prochain, du match contre Ivry. Une entorse à la cheville gauche qui risque de poser problème en vue des échéances à venir pour les Violets.

Tout juste revenu de l'Euro 2016 en Pologne Valero Rivera a tout de suite repris le rythme de la compétition avec son club, en inscrivant huit réalisations face à une paire de gardiens tremblaysiens en perdition. En première mi-temps, le duo Szilveszter Liszkai et Blaz Voncina n'ont signé qu'un arrêt chacun, alors que de son côté Matias Schulz découragé les tireurs franciliens.

A l'issue de la rencontre, Thierry Anti s'est montré satisfait et heureux de la prestation de son équipe, avant de recevoir Ivry en reprise du championnat, mercredi prochain. 

Crédit photo : HBC Nantes

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître