Le H va retrouver les parquets

partager:

Après presque deux mois de trêve hivernale et internationale, le HBC Nantes va faire son retour à la compétition ce samedi soir contre Tremblay-en-France, lors des 8e de finale de Coupe de France. 

Les Violets ne se sont pas reposés pour autant. Des joueurs ont pu garder un rythme avec leurs sélections nationales, que ce soit lors de l’Euro en Pologne ou de la Coupe d’Afrique des Nations qui viennent de s’achever. Valero Rivera a d’ailleurs joué la finale de la première compétition citée et a même fini meilleur buteur de celle-ci. De leur côté, les joueurs restés dans la cité des Ducs ont pu se préparer physiquement et tactiquement à cette deuxième partie de saison qui s’annonce éprouvante. 

Un match physique 

L’adversaire de ce 8e de finale reste à la portée du HBC Nantes pour un match de reprise. Surtout que le "H" a déjà acquis un certain niveau de confiance en 2016 en remportant le tournoi amical des « Masterhand » à Grenoble face à l’Espérance de Tunis, Toulouse et Chambéry. Sur le parquet de la salle Métropolitaine de la Trocardière, il faudra tout de même se méfier des Tremblaysiens. Les hommes de David Christmann, à la peine en championnat, restent des adversaires coriaces pour la jeunesse des Nantais. 

Les arrivées de Sime Ivic et d’Uros Bundalo (ancien Tremblaysien) dans le groupe, pour ce second acte du calendrier des Violets, vont apporter une rotation et du poids dans le secteur offensif qui manquait, jusqu’à présent aux hommes de Thierry Anti. 

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître