Le HBC Nantes n'a pas pris froid

partager:

Pour la deuxième journée de la phase de groupe de la Coupe EHF, le HBC Nantes recevait, ce dimanche soir, les Danois de Holstebro. Une rencontre maîtrisée de A à Z par les hommes de Thierry Anti qui prennent seuls les commandes du groupe B.

Toujours privé de quelques joueurs, le HBC Nantes devait se montrer solide face à Holstebro pour prendre le large au vue de la qualification directe au Final Four de la Coupe EHF. C'est chose faite grâce à un excellent début de match. Au bout de dix minutes de jeu, les Nantais avaient déjà creusé l'écart en menant 10-2. Avec une défense solide et un Matias Schulz toujours aussi impérial, depuis l'annonce de son départ, c'est logiquement que les Violets rentraient aux vestiaires avec cette avance de plus huit (17-9).

Rester concentré

Dès l'entame du second acte, les Danois affichent un autre visage et les Nantais commençent à manquer de fraîcheur physique. Un légere absence de rotation a permis aux partenaires de Peter Balling Christensen de rattraper leur retard et de revenir à deux petites longueurs. Des frayeurs qui n'ont pas calmé les ardeurs nantaises. Les rotations effectuées par Thierry Anti et Grégory Cojean relançaient le H, avec notamment O'Bryan Nyateu impeccable en défense et Valero Rivera toujours aussi efficace. Au final, les Nantais s'imposent 32-23 au bout des 60 minutes. Une victoire qui leur permet de s'installer en solitaire en tête du groupe B.

Le prochain match sera important pour le HBC Nantes, qui en cas de victoire laisserait Göppingen à quatre points, et leur permettrait d'avoir un pied et demi au Final Four. Mais avant de se concentrer sur les Allemands, il faudra être solide mercredi soir à Cesson pour le quart de finale de Coupe de France. Thierry Anti s'est montré quand même satisfait de la prestation de ses joueurs à l'issue de la rencontre, tout en saluant le jeu des Danois.

Crédit photo : Laury Rousseau

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître