LE NRB REMPORTE LA PREMIÈRE MANCHE contre moscou

partager:

En huitième de finale aller de l'Eurocoupe, le Nantes Rezé Basket s'est imposé à Mangin-Beaulieu face au Spartak Moscou (60-57). Un match compliqué à gérer, où la différence s'est faite en première mi-temps.

Dès l'entame de match, Les Déferlantes ont pris les choses aux sérieux. Emmenées par le duo Queralt Casas – Katherine Plouffe, les joueuses d'Emmanuel Coeuret ont rapidement pris l'avantage au score. La Canadienne a montré son importance dans la raquette, en maîtrisant les déplacements d'Emma Meesseman. L'intérieure des Déferlantes a également permis à son équipe de prendre un avantage de plus dix, dans le deuxième quart-temps (29-18). Pourtant, au moment de rentrer aux vestiaires, les Déferlantes n'étaient pas à l'abri d'un retour du club russe, toujours en vie grâce à l'efficacité de ses tireuses à trois points (35-27).

Au début du troisième quart-temps, les Moscovites affichaient un autre visage. Beaucoup plus agressives défensivement et plus précises offensivement. Maria Vadeeva commençait à prendre le meilleur dans le secteur intérieur sur ses adversaires du soir. L'adresse commençait à faire défaut, ainsi que la maîtrise des rebonds. Tranquillement, les Russes rattrapaient leur retard pour repasser devant (40-42) par l'intermédiaire de sa jeune intérieure. Heureusement, l'expérience l'emporta sur la fougue de la jeunesse. Le duo d'attaque, Queralt Casas et Katherine Plouffe, auteures à elles-deux de 38 points pour leur équipe, retrouvaient leur efficacité pour offrir la victoire à la formation nanto-rezéenne.

Emmanuel Coeuret, coach des Déferlantes, s'est montré satisfait et confiant à l'issu de la rencontre, avant de se déplacer en Russie le jeudi 4 février, pour le match retour.

Crédit photo : ffbb.com

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître