Les fusions de communes verront le jour le 1er janvier 2016

partager:

La France compte plus de 36 000 communes, ce qui représente près de 40% des communes de l'Union Européenne. 

La « loi d’amélioration de la commune nouvelle » a été  votée en mars dernier et a pour objectif d'inciter les villages à s'associer pour former une municipalité à part entière. Ces « communes nouvelles » verront le jour, pour certaines à compter du 1er janvier 2016 et bénéficieront en plus du maintien de leurs dotations pendant trois ans, d'un bonus de l'Etat de 5%. Ces avantages financiers ne concernent que les communes comprises entre 1 000 et 10 000 habitants.

 

En Loire Atlantique, Bourgneuf-en-Retz et Fresnay-en-Retz  se sont regroupés pour former une seule et même commune qui s'appellera Villeneuve-en-Retz. Ce sont les premiers à avoir pris cette décision dans le département. Le chef-lieu sera fixé dans l'ancien village de Bourgneuf. Le maire de Fresnay, Jean-Bernard Ferrer a déclaré : "Les mairies vont rester. Nous avons tenu à rassurer la population sur le fait que Fresnay restera Fresnay et Bourgneuf restera Bourgneuf. Et nous ferons partie de Villeneuve-en-Retz." L'élection du nouveau maire aura lieu le 5 janvier prochain. 

 

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces fusions : l'invité du SUN Politique du lundi 21 décembre était Jean-Bernard Ferrer, maire de Fresnay-en-Retz.  Il nous explique les raisons du mariage des deux villages. (Interview complète ci-dessous). 

 
mairefresnay.jpg
Jean-Bernard Ferrer, maire de Fresnay-en-Retz

 

 

 
 
 
Portrait de Clémence de Sagazan

Clémence de Sagazan