Les Hollandais volants du NRMV

partager:

Le Nantes-Rezé Métropole Volley change de visage à l'orée de cette nouvelle saison. Avec les départs de Jan Hadrava, Max Burt ou encore Dirk Westphal, pour ne citer qu'eux, les pensionnaires de Ligue A prennent désormais un accent néerlandais, avec quatre joueurs issus du Benelux au sein de cet effectif rajeuni.

Afin de construire une équipe autour de Floris Van Rekom, le Réceptionneur-Attaquant de 25 ans, les dirigeants du club nanto-rezéen parient sur le volley batave pour la saison 2016/2017. Pour autant ce recrutement n'est pas le résultat d'une réelle volonté de Martin Demar et Dominique Amans (entraîneur et manager). Pour ce dernier, les nouveaux joueurs arrivés, cet été, sont dus à un hasard, « on ne s'est pas dit qu'on allait faire trois groupes, un de français, un de serbe/tchèque et un néerlandophone »

Pourtant c'est bien le cas, avec en plus un Américain, en la personne de Cody Caldwell. Mais dans ce côté hétéroclite, une logique ressort. Du côté des joueurs issus du Benelux, tous se connaissent. Jasper Diefenbach, Robin Overbeeke et le Belge Seppe Baetens ont tous porté le maillot du club belge de Lennik. Les deux premiers connaissent également Floris Van Rekom, pour avoir évolué en sélection avec lui.

Des signes d'espoir et de méfiance

A part Cody Caldwell, Robin Overbeeke et Seppe Baetens, toutes les autres recrues du NRMV ont déjà évolué une saison en Ligue A. La saison dernière, Jasper Diefenbach évoluait sous les couleurs de Montpellier. Club avec lequel le Central de 28 ans a terminé deuxième meilleur contreur du championnat. Une performance pour une première année loin de ses bases.

Toutefois, il faudra se méfier lors de l'ouverture du championnat de l'état de forme des nouveaux arrivants hollandais. Les Pays-Bas disputent, durant la trêve estivale, les qualifications pour les championnats d'Europe 2017, en Pologne. Deux néo nanto-rezéens devraient y prendre part en les personnes de Diefenbach et d'Overbeeke. Leurs intégrations au groupe se fera, par la force des choses, quinze jours avant la reprise de la compétition officielle. Un challenge donc pour Martin Demar.

Pour la saison 2016/2017, l'effectif du NRMV aura fière allure sur les parquets de Ligue A masculine de Volley. Pour Dominique Amans, manager sportif du club, la cohésion devrait rapidement s'établir pour permettre au club d'aller chercher les playoffs.

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître