L'Histoire de Cholet autrement : visites gratuites de Michel Lefort

partager:

Visitez les mémoires locales avec Michel Lefort. Guide improvisé, historien amateur, retraité à la retraite. C'est avec toutes ces casquettes et une passion certaine que ce choletais propose à des groupes de 5 personnes, de venir découvrir Cholet autrement, et gratuitement.

Michel Lefort circule depuis 20 ans entre travail de terrain et archives, pour croiser les sources et proposer une Histoire vulgarisée, à travers des panneaux explicatifs illustrés. Avec son caddie métallique rouge, il part du circuit Parc Pérotaux pour 2 heures de second Empire, sur les traces de deux architectes oubliés : Léon Renard et Victor Rabjeau. Au programme le premier loueur de chevaux et cabriolets, la première crèche pour nourrissons, la premièremaison de passes, sur la place Travot, mais aussi et surtout du partage. Car c'est à travers l'échange que Michel Lefort apprend le plus. Voulant bousculer la part élitiste de l'Histoire, il commencera à la raconter dans les rues dès la semaine prochaine, en espérant attirer toutes les catégories sociales et générations. Son but est de comprendre et de se rapprocher de la vérité, en la mettant à la portée de tous.

"L'histoire est pleine de mensonges", par Cerise Robin

"Dans l'immédiat après-guerre, une grave crise du logement oblige les habitants à vivre dans des conditions à peine imaginables" déclare le Conseil d'Administration des années 40. A l'époque, la population choletaise a augmenté de 3,000 personnes. C'est la naissance de la première cité HLM de Cholet, dans la caserne Tharreau. Chaque pièce y est louée 6,30 euros par mois. Les années 60, la ville connaît une forte croissance, notamment au niveau démographique avec une population qui passe de 36,500 en 1962, à 42,000 en 68. Exode rural, développement industriel...il faut loger des personnes qui afflux en masse. Avec 100 nouvelles demandes par jour, Cholet rajeunit ses quartiers et augmente ses constructions. Pour conséquence, la destruction de nombreuses villas. Il persiste un patrimoine, notamment du XIXe, bâtit sous Gustave Richard.

Un maire visionnaire, par Cerise Robin

Pour Michel Lefort, il s'agit de remettre à l'honneur des architectes oubliés, mais aussi de questionner les informations officielles. Non le Sacré Coeur n'a pas été construit par Maurice Laurentin. L'amateur d'histoire le soutient, quîte à faire tousser les spécialistes, et documents à l'appui. Dans son caddie une infinité d'anecdotes et de remise en cause, composés en équipe avec un archiviste, un menuisier, un architecte et des témoignages.

 

carte.jpeg
Itinéraire de la visite

 

Pour une visite gratuite et gratuite de Cholet, inscription à lefortmichel49@yahoo.fr

Portrait de Cerise Robin

Cerise Robin