Lutte contre la rage : être sur le qui-vive

partager:

Le lundi 28 septembre est la journée mondiale contre la rage, un virus quasiment éradiqué en France. Assez peu compris, il effraie pourtant toujours autant les populations. Un récent sondage commandé par holidog.com révèle que plus de 90% des Français ignorent les modes de contamination du virus et que 64% pensent à tort que l'on peut guérir une personne ayant les symptômes de la rage. Ces chiffres n'étonnent guère le docteur Pascal Morineau-Le Houssine, responsable du centre antirabique du CHU de Nantes. Ce service traite environ 300 dossiers par an : une centaine pour vaccination et pour les 200 autres pour surveillance vétérinaire et pour aiguiller les propriétaires d'animaux vers le vétérinaire ou service adéquat.

Portrait de Arnaud Gruet

Arnaud Gruet