Match décisif pour le NRB

partager:

A l’approche des Playoffs, le Nantes-Rezé Basket rentre dans sa période de matchs cruciaux. Ce vendredi, face à Lyon Basket, les joueuses d’Emmanuel Coeuret devront s’imposer pour conserver leur place dans le Top 8.  

Il ne reste plus que quatre journées de Ligue Féminine de Basket avant que les phases finales débutent. Si en début de saison, le club nantais voulaient décrocher une place en playoff, le moment de vérité est arrivé. En effet, face à Lyon les pensionnaires de Mangin-Beaulieu pourraient prendre un avantage quant-à la qualification.

Outre la victoire attendue par le tacticien nanto-rezéen, Emmanuel Coeuret ; une autre rencontre de cette 19e journée, sera scrutée de près. Le Hainault, actuel 8e et à un point des Déferlantes se déplace à Angers dans le même temps. Dans ce sprint à distance enclenché par les deux formations, chaque résultat devient important. Le point-average est à la faveur des Nantaises vis-à-vis des Nordistes (171-132 sur les deux rencontres de championnat).       

“ Si on perd on devient tributaire de pas mal de choses, donc il vaut mieux que l’on s’impose. C’est vraiment le match de l’année pour nous. Si maintenant on finit 9e c’est que les autres l’auront mérité ”, prévient le technicien ligérien. Après avoir fait partie des huit meilleures équipes, pendant la quasi totalité de la saison, une participation aux Playdowns serait une terrible déception pour le groupe. Cette fin d’exercice peut donc nous proposer de nombreux rebondissements.

“Pour qui on se prend ?”

Pour éviter cette désillusion, les Déferlantes vont devoir réaliser une meilleure prestation, vendredi, que lors de leur deux dernières sorties. Certes, il s’agissait de déplacement loin de leur base contre des équipes mieux classées (Montpellier puis Basket Landes).

Mais là où le bât-blesse, c’est que les Nantaises n’ont pas donné le meilleur d’elles-mêmes. “ Je reste persuadé qu’on n’a pas joué les deux derniers matchs pour les gagner. Je trouve qu’on manque de grinta, même si le match de Basket Landes a été un peu mieux. Lors des deux derniers on a joué qu’une mi-temps. Pour qui on se prend ? “ regrettait encore l’entraîneur nantais.

Le match contre Lyon, peut servir de détonateur. En effet, le club présidé par Nicolas Forel est actuellement en pleine tourmente. L’ancien international français, Tony Parker a en effet fait une proposition de rachat, mettant ainsi l’entraîneur Etienne Faye et le président dans une situation délicate. Ce conflit pourrait avoir des répercussions sur le parquet, puisqu’actuellement l’avenir de la structure n’est pas connu.

Pour autant, les Rhodaniennes ont peut-être trouvé la perle rare pour finir la saison en beauté. L’australienne, Alice Kunek a rejoint la capitale des gaules lundi et ce jusqu’à la fin de la saison. Sur le site du club, Faye se réjouissait de cette arrivée. “ Alice est typiquement, le style de joueuse que nous n’avons pas sur le poste 3 ”. Un point de vue partageait par son homologue nantais. “ C’est une joueuse qui a pas mal de qualités ”.

De quoi donner un nouvel élan à cet effectif, qui pointe actuellement à la 11e place. Cumulé à la présence dans la raquette de Christelle Diallo, auteure de 12 rebonds offensifs contre Bourges, les Nantaises sont prévenues le faux pas n’est pas permis.

Ce match important pour le NRB sera à suivre en direct à partir de 19H45 sur le flux Sun Sports des plateformes numériques de SUN.  

La veille de la rencontre, Emmanuel Coeuret est revenu sur l’état physique de ses joueuses et l’émergence des jeunes pousses.

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître