MUSICA.AE OU L’ARCHIVAGE DE LA PRATIQUE DES FEMMES DANS LA MUSIQUE EXPÉRIMENTALE

partager:

La musique expérimentale peut se définir telle l’exploration de nouveaux moyens techniques et artistiques résonants parfois loin des normes admises dans les musiques traditionnelles occidentales, et souvent bien que muse à part entière, résumée uniquement en terme de musique électronique. Jusqu’à la seconde moitié du XXème siècle, la composition musicale reste fermée aux femmes, ou du moins leur apport créatif à toutes formes de musiques expérimentales a pris plus de temps pour être reconnu.

 

Pourtant de part et d’autre de l’Atlantique, des personnalités se révèlent, Johanna Beyer, Pauline Oliveros, Daphne Oram ou encore Eliane Radigue. Dès le début des années 60, de studios et centres de recherches accueillent les pionniers de la musique électroacoustique pour ne citer que les ateliers radiophoniques de la BBC ou Le San Francisco Tape Music Center.

« La différence de considération entre hommes et femmes tient souvent à la timidité des femmes elles-mêmes. Prendre en compte le fait que la musique féminine expérimentale est encore jeune, il faut lui laisser le temps de se faire connaître. » Karen Jebane

 

2013-01-05_08421.png
Daphne Oram et Richard Bird - BBC Radiophonic Workshop, Maida Vale, 1958.

 

En France, le Groupe de Recherches Musicales (GRM) développe depuis 1958 des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroniques. Ce laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde participe également à la mission de conservation et de valorisation du patrimoine sonore.

« Le miracle de la musique concrète, que je tente de faire ressentir à mon interlocuteur, c'est qu'au cours des expériences, les choses se mettent à parler d'elles-mêmes, comme si elles nous apportaient le message d'un monde qui nous serait inconnu. » Pierre Schaeffer considéré comme le père de la musique concrète et de la musique électroacoustique.

 

eliane.jpg
  

Eliane Radigue 

 

« La dématérialisation est à l’avantage du sociopathe ou du timide pour oser et créer. La musique expérimentale exige de la patience et la multiplication des formes d'interaction pour toucher le plus grand nombre de gens. » Karen Jebane

Karen Jebane, compositrice sous les lignes mélodiques de Golem Mécanique est également membre du label Drone Sweet Drone, en charge de la section Musica.ae ayant pour vocation de faire découvrir la pratique des femmes dans la musique expérimentale par l'organisation de concerts, collaborations ou  conférences. La musicienne orchestrera ce mercredi une conférence en forme de promenade dans la pratique des musiciennes expérimentales enrichie d'extraits sonores. Un balayage de la chronologie des pratiques, la réinterprétation des dispositifs et la découverte de nouveaux noms.

--

Conférence MUSICA.AE OU L’ARCHIVAGE DE LA PRATIQUE DES FEMMES DANS LA MUSIQUE EXPÉRIMENTALE, orchestrée par Karen Jebane le mercredi 30 mars à partir de 18h30 à TrempolinoEntrée libre.

--

Trempolino - La Fabrique

 6 bd Léon-Bureau

44200 Nantes

02 40 46 66 33

www.trempo.com

 

 

SUNCulture du mercredi 30 mars 2016 avec Karen Jebane, musicienne (Golem Mécanique), membre du label Drone Sweet Drone pour la section Musica.ae et Charlotte Farouault.

Crédits Musique : Johanna M. Beyer - Music Of The Spheres (1938) / Pauline Oliveros - Alien Bog (1967) / Delia Derbyshire - Love Without Sound (1969) / Delia Derbyshire - Sea - Dreams : Inventions for Radio (1964) / Dominic Lash, Ryoko Akama, Bruno Duplan - Next To Nothing (2014) / Suzanne Ciani - The Fifth Wave : Water Lullaby (1982) - Kraftwerk - The Robots - The Man-Machine (1978)

 

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault