NLA : Une rentrée sous le signe des retrouvailles

Pour la reprise du championnat, la Ligue Féminine de Handball à réserver un derby entre Nantes et Brest, à suivre ce mercredi, à partir de 20H15 sur SUN. Si ce choc permettra de prendre la température de deux formations aux ambitions similaires, il sera également l’occasion de recroiser la route d’anciennes Roses.

A la rentrée, il y a ceux qui sont contents de pouvoir retrouver leurs camarades et il y a les autres pour qui la vie est modifiée. Un changement d’établissement ce n’est jamais simple à vivre. Pour faciliter les choses, le hasard fait parfois en sorte que dès le premier jour on croise la route de connaissances.

C’est ce que vont vivre les joueuses du NLA, Pauline Coatanea et Jovana Stoiljkovic. Les deux dernières ayant décidé de poursuivre leurs carrières dans le Finistère. Si les sourires seront de mises avant le coup d’envoi, durant les 60 minutes de la rencontre aucuns cadeaux ne seront faits, comme l’affirme Isabell Klein, qui sera en opposition directe avec la Serbe.

J’aime beaucoup Jovana, c’est une bonne personne. Après personnellement, je préfère jouer contre une fille que je ne connais pas trop. Mais pendant le match ça me sera égal que ce soit une amie ou non. Que ce soit pour elle comme pour moi, personne ne jouera pour être amicale. Si nous savons ce que “Joki” et Pauline sont capables de faire, elles nous connaissent aussi par coeur.

C’est limite un premier match à domicile “    

Si les joueuses n’ont pas l’air de tenir trop de rigueur au fait d’évoluer devant leurs anciennes partenaires, l’entraîneur, Jan Basny s’accorde à dire “qu’il est plus simple de les avoirs dans son équipe qu’en face”. Il faut dire que l’année dernière, l’arrière gauche avait terminé meilleure buteuse du club, pendant que la néo-internationale française avait hérité du surnom de “Machine à but”.

Pour cette dernière, entamer la saison à Nantes “c’est limite un premier match à domicile, même si c’est sous d’autres couleurs. Je ne connais pas encore l’Arena donc débuter à l’extérieur dans une salle où j’ai joué longtemps ça fait vraiment match à domicile pour moi.

Pourtant, Pauline Coatanea a changé d’univers en signant à Brest. Sur le plan personnel, elle profitera de cette saison pour s’installer un peu plus en équipe de France. Pour cela, elle pourra compter sur la Ligue des Champions, puisque le club a obtenu une invitation dans la plus prestigieuse des compétitions.

Les Roses sont donc prévenues, il y aura fort à faire face à cette équipe Brestoise, bien décidée à franchir encore un palier cette saison. Les cadeaux ne seront permis qu’après le coup de sifflet final, à ce moment là tout le monde pourra se remémorer les bons souvenirs d’antan.

 

Crédit Photo : Philippe Padioleau

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître