NRB : Match de la dernière chance

partager:

Mal embarqué en Eurocup, le Nantes-Rezé Basket reçoit les Italiennes de Ragusa, ce mercredi, pour le match de la dernière chance.

Malgré un effectif restreint, l'accession au tableau principal d'Eurocup féminine paraissait abordable pour les Déferlantes. Dans un groupe composé des Belges de Namur, des Tchèques de Nymburk et des Italiennes de Ragusa, la deuxième place leur semblait promise. D'autant plus qu'en ouverture de la compétition, les joueuses d'Emmanuel Coeuret étaient parvenues à faire tomber les Slaves (72-62).

Entre performances et désillusion, les Nanto-Rezéennes semblent avoir laissé passer leur chance. Pourtant, Ragusa ne semble pas aussi invincible qu'il pouvait le laisser paraître. En effet, une victoire à l'arraché à Namur et une défaite contre Nymburk a totalement relancé ce groupe. Sauf que les Déferlantes n'ont jamais su prendre le bon wagon, pour mettre à distance tout le monde. Avant de défier les Transalpines, les pensionnaires de Mangin-Beaulieu se retrouvent troisième.

Inverser la tendance

L'affaire semble donc mal engagée, mais le sport est magique dans le sens où il laisse place à des retournements de situations inattendues. Les joueuses d'Emmanuel Coeuret ont, en effet, encore une chance de sortir de la phase de groupe et voir leur aventure européenne perdurer. Outre l'évidence, qui est de battre Ragusa (bien que le tâche n'est pas simple)et ainsi signer un troisième succès à la maison dans la compétition, les Déferlantes doivent s'imposer de 17 points.

C'est le pointaverage qui sépare les deux équipes après le match aller (67-50 pour Ragusa). Si le club nantais a toujours signalé que l'Eurocup n'était pas une priorité cette saison, passer un tour permettrait au club d'acquérir de l'expérience pour l'avenir. Pour y parvenir, il faudra s'appuyer sur l'assise défensive, qui fait la force de ce groupe depuis le début de la saison. Même si l'absence de Quianna Chaney, peut paraître préjudiciable, ces Nantaises savent être étonnantes. Elles n'auront pas d'autres choix que de déjouer tous les pronostiques.

Cette dernière rencontre à domicile, en Coupe d'Europe, pour les Déferlantes sera à suivre à partir de 19H45, sur le Flux Sun Sports des plate-formes numériques de SUN. 

Crédit Photo : Xavier Lecointe

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître