Première à la Trocardière pour les Passion'Nantes !

Vous les aimez un peu, à la passion, à la folie ? Aucun écrin n'est trop grand ni trop beau pour les Passion'Nantes qui ont donné rendez-vous à leur fidèle public ce samedi (19 h 30) à... la Trocardière. "Il faut que vous soyez au moins... 100 000 !" s'amusait récemment la passeuse Nina Stojiljkovic, fixant la barre assez haut. A l'étroit à Jean-Jahan (800 places), les protégées de Monique Bernard ont d'abord relevé le défi de remplir Mangin-Beaulieu (2 500 places) face à Cannes (3-2). Elles doublent cette fois la mise en empruntant l'antre du handball pour la réception des championnes de France en titre, Saint-Raphaël. Dans leur viseur (et dans la limite d'une jauge fixée à 4 300 places), le record de France d'affluence du volley au féminin détenu par Chamalières (4 109 spectateurs à Clermont-Ferrand en janvier 2016 éclipsant les 3 698 de VBN - Cannes en novembre 2015) et pourquoi pas celui du volley masculin (4223 Toulouse - Cannes en 2011). Mais cette perspective et l'intense campagne de promotion menée par la cellule de communication du club pilotée par Elodie Bourgeois, ne doit pas occulter l'enjeu du duel du soir (dernière journée aller) entre des Nantaises 4es au sortir d'une défaite bonifiée au Cannet (3-2) qui a enrayé une série de 6 succès de rang, et des Varoises (8es, 6 pts derrière) qui peinent à confirmer leur sacre surprise mais restent sur deux victoires en forme de relance avant les fêtes. Pour s'installer durablement dans le Top 4 qui assure (théoriquement...) un quart de finale de play-off plus négociable, les filles de Sylvain Quinquis enregistrent la rentrée de Clémentine Druenne. A suivre, les "matchs dans le match" entre les forces de frappe Hana Cutura (17 points de moyenne) et Liesbet Vindevoghel (15,9) et le rapport service - réception opposant le duo fort Pihlajamaki (12 aces depuis le début de saison)-Ungerer (55% d'efficacité en réception) à la paire sudiste Kajalina (6 aces)-Giardino (59%). Restera, au-delà d'un parquet sur lequel les locales ont pris leur repères dès mercredi, à gérer un paramètre émotionnel prépondérant.

Cette rencontre sera à suivre dès 19h15 sur SUN!

B.M.

 

Photo: P-Y Burel

 

Portrait de Anonyme

Anonyme (non vérifié)