Quel regard porter sur la Folie ? Quand le vertige, côtoie si fortement la lucidité

partager:

Une idée reçue est d’autant plus acceptée et adoptée par chacun qu’elle convient à notre système de pensée, reste conforme à nos dispositions et nous offre une réponse simple à des questions complexes. Elle répond à une stimulation émotionnelle et non intellectuelle.

Le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale inspire de nombreuses idées reçues, de nombreux mythes, qu’il convient de confronter à la réalité.

 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les troubles mentaux concernent environ une personne sur quatre dans le monde, quels que soient les pays et les cultures.

 

--

FIL ROUGE

Rencontre avec le réalisateur Joris Lachaise.

A l’hôpital psychiatrique de Thiaroye, héritier de l’hôpital de Fann et de l’école de Dakar créée par Henri Collomb, les médecins tentent de créer des passerelles entre les pratiques traditionnelles et les traitements occidentaux.

Ce qu’il reste de la folie, en salles au printemps 2016, donne la parole aux « fous ». C’est laisser le temps et l’espace pour s’exprimer, à ceux chez qui le vertige, côtoie si fortement la lucidité. Explorer l’humain et ses contractions, celles des malades comme les nôtres.

Le film donne à voir une folie qui nous parle, que l’on écoute attentivement, qui nous bouleverse souvent, non par compassion mais parce qu’elle emporte toutes nos certitudes et nous pousse à s’attarder sur nous.

@EDDISTRIBUTION

 

Bande Annonce - Ce qu'il reste de la Folie, documentaire de Joris Lachaise (2016) 

 

--

ARCHIVES

Le 27 juin 1981, une manifestation est en cours. Sur les marchés parisiens des membres du syndicat de la psychiatrie protestent contre les conditions d'internement des malades.

Certains psychiatres portent un masque blanc, d'autres déguisés, attachés, peints, s’adonnent parfois à quelques acrobaties. Les regards se tournent alors vers les psychiatres Gilles ROLAND-MANUEL et Franck CHAUMONT interrogés sur les trop longs internements en asile et le désir des malades de réintégrer la société.

@INA

 

- -

PORTRAIT

Rencontre avec Joan Sidawy, auteur du blog  commedesfous.com.

Suite à une expérience soudaine de la folie, Joan passe plusieurs jours en hôpital psychiatrique. A l’incompréhension de ce qui lui arrive et de ce qui l’a mené en isolement, se mêle très vite l’envie de transformer cette expérience en une matière positive.

commedesfous.com est un lieu d’échanges aux thématiques variées autour de la folie et un objectif principal : libérer la parole pour mieux comprendre et combattre toute forme de stigmatisation.

@Commedesfous

 

 

La Bande Originale #11 : Gnarls Barkley - Crazy -  St. Elsewhere (2006) / From the Basement performance (2009) / Carmen Maria Vega - Les Antidépresseurs - Carmen Maria Vega (2009) / Feu! Chatterton – Fou à lier - Ici le Jour (a tout enseveli) (2015) / Cocoon feat Julien Doré – Rehab – Live at Taratata (2008) / Noir Désir – Lost - Des visages des figures (2001) / Moby & The Void Pacific Choir - Are You Lost In The World Like Me - These Systems Are Failing (2016)

Extraits Sonores #11 : Screenatorium - Les Echappées De L'Eternité  - Takeoff For Naïve (2010) / Extraits – Ce qu’il reste de la folie – Documentaire de Joris Lachaise (2016) / Dans notre métier, il vaut mieux passer pour un fou que pour un imbécile - Fantômas se déchaîne d’André Hunebelle (1965) Manif psychiatres – Archives INA Sciences – 27 juin 1981 / Radiohead - Paranoid Android – Ok Computer (1997) / Extraits - Les maîtres fous (The Mad Masters) de Jean Rouch (1955) / Khady Sylla – Cinécole Sénégal (2013) / BOSS - Ferk Daxxx, Jaeyez, Nesi Buntlack et Joeystarr – Comme des fous - B.O.S.S. Volume 2 (2000) / Massive Attack - Karmacoma – Protection (1994) / Je ne veux pas voir des fous – Alice in Wonderland par Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske (1951)

 

@VariationsSLMT

Retrouvez Variations sur le même Thème, chaque jeudi entre 19h et 20h.

 

Variations sur le même Thème #11 le 15/12 | Quel regard porter sur la Folie ? Quand le vertige, côtoie si fortement la lucidité | Avec Joris Lachaise, réalisateur du documentaire Ce qu’il reste de la folie (2016) et Joan Sidawy, contributeur du blog commedesfous.com.

C’est dans le cadre d’un cycle consacré à l’expression de la folie à travers des œuvres cinématographiques récentes que nous avons pu rencontrer Joris Lachaise en marge d’un ciné-débat organisé par le Cinéma Bonne Garde.

 

 

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault