• Replay

Le goût du risque sur le Vendée Globe

Trois mois autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. C'est le menu proposé aux 32 skippers du Vendée Globe, au départ de sa 9e édition le 8 novembre dernier.

Après 22 jours de course, le PRB de Kévin Escoffier a malheureusement sombré. Après de longues heures dans un radeau de survie, le Breton est finalement sauvé par Jean Le Cam. Sébastien Simon (Arkéa-Paprec), également mobilisé pour le rechercher, a lui aussi été contraint à l'abandon deux jours après suite à une collision avec un OFNI (objet flottant non-identifié).

Kévin Escoffier et Sébastien Simon reviennent avec nous sur ces heures intenses, et sur leur désir de toujours se dépasser, malgré les risques