• Replay

Rokhaya Diallo et Grace Ly : "Pour une radio décentrée, plus représentative"

Parfaites ambassadrices de ce que le podcast permet dans sa diversité de paroles, la journaliste Rokhaya Diallo et l'écrivaine Grace Ly étaient invitées au festival Longueur d'ondes. Représentativité, complémentarité, identité sont au cœur de cet échange. 

En créant Kiffe ta race sur Binge Audio en 2018, Rokhaya Diallo et Grace Ly ont décidé de "sauter à pieds joints dans les questions raciales". Et de faire un pied de nez au tabou qui entoure encore le mot "race", entre interrogations sociologiques et partage d'expériences personnelles. 

Elles donnent ainsi voix au chapitre à celles et ceux qu'on n'entend pas toujours, cette partie souvent amputée médiatiquement de la société française. Car c'est bien là l'une des réussites avérées du podcast : jouer la complémentarité des discours, l'affirmation des singularités et la possibilité d'un renouvellement dans le monde sonore. Alors, à quand plus de programmes qui osent "sortir du cadre" ? D'autres repères que le Masque et la plume sur le plan culturel ?

A leur tour, Rokhaya Diallo et Grace Ly ont répondu à nos questions à l'occasion du festival Longueur d'ondes pour exposer leur vision du paysage radiophonique français.

Références citées :

> Victoire Tuaillon - Les couilles sur la table
> Thomas Rozec - Programme B
> Jennifer Padjemi - Miroir miroir
> Mélanie Wanga, Kévi Donat et François Oulac - Le Tchip 
Camille
> Leïla Izrar - Tarab
> Pascale Clark
> Zoé Varier - D'ici, d'ailleurs
> Wesley Morris et Jenna Wortham - Still processing (New York Times)

Photo : © Marie Rouge