Soirée record pour le "H" !

partager:

De l'émotion en début de soirée à la joie au coup de sifflet final... Le HBC Nantes s'est offert une soirée parfaite du côté d'Ivry pour le compte de la 10ème journée de D1. Des records ont été battus et la crise du début de saison semble s'éloigner de plus en plus. Idéal avant d'attaquer la coupe d'Europe !

Dix-sept points d'écart. Jamais le HBC Nantes n'avait remporté à l'extérieur une rencontre avec un tel écart en championnat. C'est désormais chose faite après une confrontation maîtrisée de bout en bout par les hommes de Thierry Anti, bien aidés tout de même, par la prestation des Ivryens, passés à côté de leur match. Après 20 minutes de jeu, l'écart semblait déjà définitif entre les deux formations, après que les Nantais aient infligé un 8-1 aux Francilliens (6-14). Dès lors, les rotations pouvaient commencer, tout comme la gestion de l'écart, qui ne cessera finalement d'augmenter jusqu'au terme de la partie.

Rivera intenable en contre-attaque

Les Violets se sont particulièrement montrés efficaces sur les remontées de balle. Avec un Mathias Schulz de plus en plus à l'aise dans sa cage, avec 13 parades, et des coéquipiers solidaires en défense, Valero Rivera a fait passer un match difficile à la doublette Chapon - Gervelas. Ni l'un, ni l'autre n'ont trouvé la manière de stopper l'ailier espagnol qui a scoré... à 16 reprises (avec un sans faute aux jets de 7 mètres, ajoutant ainsi 6 unités), nouveau record personnel ! Thierry Anti a beau tempérer l'enthousiasme général, la crise du début de saison semble désormais bien loin. De bonne augure avant de se rendre en Croatie, à Nexe, le samedi 21 novembre (coup d'envoi à 18h) pour tenter de se qualifier pour la phase de poule de la coupe EHF. L'Europe, où le Président nantais, Gaël Pelletier, s'était montré ambitieux, caressant l'espoir d'une victoire finale.

Portrait de Thomas Groussaud

Thomas Groussaud