St Nazaire : les recommandations des Escales à Roselyne Bachelot

partager:

"Il nous faudrait des réponses d'ici la mi-février". Gérald Chabaud et Chloé Le Bail (respectivement directeur et présidente des Escales) sont revenus ce jeudi sur la lettre adressée par le Conseil d'Administration de l'association à la ministre de la Culture.

Un courrier qu'il a fallu envoyer rapidement : ce vendredi 29 janvier doit se tenir un échange entre Roselyne Bachelot et plusieurs festivals (dont le Hellfest et Au Foin de la Rue) français.

"Une 2è année sans festival serait une catastrophe, notamment sur le plan humain" selon Chloé Le Bail, qui souligne que le festival et plus largement l'association des Escales ne sont pas confrontés aux mêmes inquiétudes financières que d'autres, notamment grâce aux soutiens des collectivités territoriales (Ville de St Nazaire, CARENE, Conseils Départemental et Régional) et de la DRAC.

Si cette lettre veut interpeller la ministre de la Culture, l'objectif est aussi de faire des "recommandations" : temps de travail avec l'Agence Régionale de Santé, la préfecture, les collectivités etc. pour établir des protocoles sanitaires au plus vite, ou encore fixer jauge et surface d'accueil possible pour les événements plein air. 

"Normalement c'est un an de préparation".

D'ores et déjà, les organisateurs le disent : il est trop tard pour espérer mettre sur pied les Escales sur leur format habituel. Mais pour le 30è anniversaire cette année, "la programmation pourrait être jolie, et compter pas mal d'artistes internationaux" glisse Gérald Chabaud, qui ajoute que "la question de la jauge empêche d'en dire plus". 

Interview : Précisions avec Chloé Le Bail, présidente des Escales.

Photo : SUN - Escales 2019

Portrait de Cécile Rolland

Cécile Rolland