• Replay

Un bricoleur de son, Luc Kerléo à APO33

L'association APO33 à Nantes ouvre sa petite galerie d'art sonore à Luc Kerléo. Jusqu'à demain, visite gratuite de ces sculptures invisibles.

Tout petit, déjà, Luc Kerléo bricolait les sons. Réveils, jouets, il l'avoue lui-même il n'est pas un mécanicien. Il déniche sur la toile les matériaux et imagine des strucures sans formes, sans couleurs, sans autres réalités que leur sonorité.

C'est dans la petite galerie d'art sonore qu'il a installé son mécanisme. Dans ce salon, presque en chantier, ses murs nus et sa pénombre, un simple boîtier découvert. En cercle, des fauteuils dépareillés, autant que le souffle strident des plaques de verre sonores grinçant les unes contre les autres.

Étrangement le bruit, qui au départ agaçait, finit par être presque apaisant. Complètement déstabilisé, l'auditeur peut s'installer sur les sièges, les ondes réagissant à ses déplacements.

Reportage avec Luc Kerléo, ci-dessous.

Crédit photo : Luc Kerléo, l'articulé, performance présentée lors du finissage de l'exposition Bruits Blancs de Marine Anthon