Un défi taille XXL pour le H

Ce jeudi soir, le HBC Nantes reçoit l’armada du Paris Saint-Germain Handball, à la Hall XXL du parc des expositions de la Beaujoire. Un match aux allures de David contre Goliath, tant la supériorité du leader de Lidl Starligue est impressionnante. “Cette équipe est la meilleure équipe du monde. Elle est taillée pour tout gagner. En France, il y a le PSG et les autres”, prévient Rock Feliho.

Le capitaine violet ne s’y trompe pas. En regardant la composition des effectifs, le club au budget de 17.5 millions d’euros possède dans ses rangs pléthore d’internationaux. En fait, il n’y a qu’un joueur qui n’a pas encore goûté à une sélection : Jeffrey M’Tima. Le reste, c’est de multiples appels sous le drapeau national et ce qui se fait de mieux au monde à chaque poste.

La preuve en est que l’entraîneur germano-serbe parisien, Zvonimir Serdarusic peut s’appuyer sur quatre membres déjà élus meilleur joueur du monde par la Fédération Internationale (Thierry Omeyer, 2008 ; Daniel Narcisse, 2012; Nikola Karabatic, 2007, 2014 et Mikel Hanssen, 2013, 2015 et 2016). Des noms qui résonnent encore aux oreilles de Rock Feliho, “On ne se rend pas compte de ce que représente Paris. Ce sont les meilleurs joueurs du monde. Mais, nous, on s’en fout, si on joue contre eux c’est pour les battre.

 

“C’est Nantes-Paris, pas PSG-Nantes”

 

En Europe, ils ne sont pas beaucoup à avoir réussi ce défi de faire tomber le géant. A vrai dire, en Ligue des Champions seulement deux équipes ont su prendre Paris, le THW Kiel (28-27) et le FC Barcelone (35-32). Toutes les deux à domicile, dans une salle chauffée à blanc où le public a eu un véritable enjeu.

En Allemagne, 10 450 spectateurs avaient fait le déplacement pour venir soutenir les Kielers. Ce jeudi soir, ils seront 11 019 parés de violet pour soutenir le H. Une force en plus, qui ne laisse pas Thierry Anti indifférent : “Vu le contexte, il faut que l’ambiance soit électrique. Il faut qu’il se passe quelque chose et que le public ait une envie de nous supporter pour nous aider le plus longtemps possible à maintenir Paris sous pression”.

Des propos corroborés par le capitaine nantais, “C’est Nantes-Paris, pas PSG-Nantes. On est à Nantes, là où le club de hand joue plutôt bien son rôle et j’espère qu’on montrera le meilleur visage possible”. Pour réaliser l’exploit, une autre alternative n’est pas envisageable. Si les Nantais l’ont déjà fait par le passé, les affiches n’avaient rien à voir avec ce choc. En effet, une simple fronde ne suffira pas à faire tomber Goliath.

 

Ce dernier choc de l’année sera à suivre en direct et en intégralité, à partir de 20H15, sur le Flux SUN Sports de l’application MySun, le www.lesonunique.com et la Radio Numérique Terrestre.

Crédit Photo : hbcnantes.com

Sun Replay

le 20 Janvier 2017 à 08:45
le 20 Janvier 2017 à 08:20
le 20 Janvier 2017 à 07:40
le 20 Janvier 2017 à 07:21
le 20 Janvier 2017 à 06:15

Dernières Vidéos

Les Voix de SUN

Patrick Werthauer

sun jazz

Benjamin Huon

Les vinyliques anonymes

Patrick Lonchampt

SUN est que le début

Jean-Baptiste Maître

SUN Sports

Cerise Robin

Minute Eco

randomness