Une politique européenne du sport se met en place

partager:

Du 02 au 10 mai 2016, la Maison de l'Europe de Nantes organise la fête de l’Europe. Pendant une semaine la 6ème ville de France sera réglée à l’heure européenne. Cette année les festivités tourneront autour du thème "sport et citoyenneté" afin de comprendre le rôle de l'Europe dans le domaine du sport.

Le sport fait partie intégrante du mode de vie des Européens. Aujourd'hui 60 % des citoyens de l'Union européenne pratiquent une activité sportive et plus de 700 000 clubs sportifs sont implantés dans les 28 Etats membres.

Pour l’heure actuelle, il n’existe pas de législation sportive à l’échelle européenne. "Le sport n'est pas présent en tant que tel dans les traités européens. Les problèmes sportifs nationaux se règlent en interne, dans les pays concernés", souligne Martine Buron, présidente de la Maison de l’Europe à Nantes.

Cependant, depuis 2009 et l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, l'Union européenne a acquis pour la première fois une compétence spécifique dans le domaine sportif. En effet, l'Europe aborde les aspects économiques, sociaux, et culturels du sport.

A travers différents programmes comme Erasmus + Sport, le Vieux Continent propose de développer la dimension européenne du sport, en renforçant la coopération entre les organisations sportives. Santé, intégration et bonne gouvernance, sont les mots clés de ce programme.

"Le sport est un élément de cohésion entre les citoyens européens. L'intégration des handicapés, des femmes, et la lutte contre le racisme, font partis des activités des institutions européennes", souligne Martine Buron

 

A l’occasion de la présentation de la semaine de l’Europe se déroulant du 02 au 10 mai prochain, Martine Buron, présidente de la Maison de l’Europe à Nantes évoque les politiques sportives européennes. 

Portrait de Alexandre Jeanpierre

Alexandre Jeanpierre