Wood Stock, la maison des jours meilleurs

Le prototype de la maison Wood Stock

Et si, contre la crise du logement, la réponse était le lego ? C'est l'idée folle de Fabien Le Goff et de Cédric Jénin, alors étudiants à l'Ecole Nationale d'Architecture de Nantes. Wood Stock, une maison modulable en bois pour familles itinérantes et en situation de grande précarité.

Fabien Le Goff utilise volontier l'image du Lego pour que chacun comprenne l'idée du projet Wood Stock, avant de pouvoir l'admirer Quai Wilson, sur l'île de Nantes dès cet été. Le festival de planches de bois, éco-pensé et modulable, est une réponse au mal logement de deux étudiants, aujourd'hui architectes sur la région nantaise et rochelaise.

Ils sont les lauréats du concours Mini Maousse 6, organisé par leur école et la Cité d'Architecture de Paris, et d'AG2R La Mondiale. D'abord en phase de test pendant un an, l'hébergement temporaire est réalisable à moindre coût, eco-friendly, mais aussi modulable, empilable et démontable car pensé comme un Lego à taille humaine.

Mini Maousse 6

Le concours biennal de micro-architecture avait pour thème "La nouvelle maison des jours meilleurs." Lancée au Printemps 2015, la 6e édition a accueilli près de 200 participants. Après examen, huit projets ont été retenus. Ils font l'objet jusqu'au 16 juillet 2017 d'une exposition à l'Ecole Nationale d'Architecture de Nantes.

En 1956, Jean Prouvé répond à l'appel de l'abbé Pierre en faveur des déshérités et des sans-logis. Il propose alors La Maison des jours meilleure. Elle fait 50 mètres carrés. Un bloc central, où se fixent une enveloppe constituée de panneaux de bois et un couvercle en aluminium. C'est la première brique d'une idée, que l'ingénieur-architecte présente en 1946 : "Il faut des maisons usinées". 

Aujourd'hui, selon le rapport 2017 de la Fondation Abbé Pierre, en France, 4 millions de personnes sont sans abri, mal logées ou sans logement personnel. Le concours Mini Maousse s'inscrit dans cet héritage et la volonté de ne pas construire forcément en dur, mais d'allier les compétences pour une réflexion entre l'humain et son espace fonctionnel.

Echelle 1 pour Wood Sotck

Lauréat, Wood Stock est construit à échelle 1. Un prototype est donc réalisé et testé, par les élèves de l'Ecole supérieure du bois de Nantes ainsi que par ceux du Brevet Professionnel Charpentier. Il prend place au 58 quai Wilson, terrain d'insertion mis à disposition par la ville de Nantes et la Métropole.

Une dizaine de familles y sont déjà logées et la collectivité choisira qui posera ses valises dans le nouvel habitat. Les élus devront être un couple de trois enfants. Pour le moment, elles résident dans des mobil-homes et aidées par l'association Une Famille Un Toit.

Portrait de Cerise Robin

Cerise Robin