• Musiques
partager:
Fast enough to kill

Fast enough to kill

Mokomokai

Les Mokomokai sont des chefs conservés de māoris, peuple indigène de la Nouvelle-Zélande et des îles Cook, dont les visages ont été décorés par des tatouages tā moko. Ils sont devenus des objets d'échanges précieux au cours de la guerre des mousquets du début du XIXe siècle. Des Mokomakai ont été dispersés aux quatre coins du monde comme objets d'art, et font aujourd'hui l'objet de contentieux diplomatiques avec la Nouvelle-Zélande, qui souhaite les récupérer.

Album: 
The Poison Whiptail
Année: 
2017
Durée: 
211.00