50 otages : la commémoration par le théâtre

partager:

Le 22 octobre 1941, Adolf Hilter ordonnait l'exécution de 50 otages en représailles à la mise à mort du commandant allemand de la place de Nantes, Karl Hotz. Quarante-huit personnes sont au final décédées, dont Guy Môquet, fils du communiste Prosper Môquet et Jost Léon, directeur de l'usine LU de Nantes. Chaque année, les Nantais commémorent la mémoire de ces 48 otages disparus dans les différents lieux clés de l'exécution. Le dimanche 25 octobre 2015, une cérémonie a lieu à la carrière de La Sablière en hommage aux 27 fusillés de Châteaubriant.

Claudine Merceron, metteure en scène au Théâtre d'ici ou d'ailleurs, grâce à la contribution de 80 Castelbriantais, a monté une pièce commémorative afin de donner à réfléchir aux citoyens.

 

L'invité du 17/19 : Claudine Merceron (Théâtre d'ici ou d'ailleurs), par lesonunique

 

Portrait de Arnaud Gruet

Arnaud Gruet