Agri-éthique : le prix du blé fixe sur trois ans

partager:

Né en 2013, la coopérative Cavac, basée à la Roche-sur-Yon, a eu l’idée de créer un pacte blé agri-éthique permettant à la filière agriculteurs, fournisseurs et transformateurs de pouvoir sécuriser leur emploi grâce à un prix fixe du blé, étalé sur une durée de trois ans. Ce pacte a pour principe de former des partenariats basés sur la confiance et la transparence des échanges dans un modèle éthique.

Durant ces trois années, il n'est plus question de parler d'argent mais de la qualité des produits et d'aspects environnementaux et sociétaux, répondant aux trois piliers du développement durable. Un cycle sur trois ans qui semble être la juste frontière au niveau de la prise de risque du partenariat. Ceci étant dit, à l'avenir et en fonction des effets générés non encore dévoilés, ce cycle pourrait s'élargir à quelques années de plus.

Le consommateur reste un élément principal de la boucle puisqu'il choisit de contribuer ou non à ce commerce éthique et en soit, sécurise les revenus des agriculteurs et des entrepreneurs ainsi que les emplois de manière locale. Le rôle d'Agri-éthique est alors de mettre en relation agriculteurs et fournisseurs autour d'une dynamique éthique et équitable leur donnant une visibilité sur leur territoire qui est essentielle pour que les professionnels ainsi que le grand public prennent conscience de ce concept.

Enlevant toute spéculation autour du marché du blé, Ludovic Brondejonc, directeur d'Agri-éthique, nous explique la composition de cette filiale.

Un concept se multipliant à travers la France et ne s'arrêtant pas seulement au pacte du blé puisqu'il en a décuplé de nouveaux comme celui du vin et du blé noir (pour la conception des galettes au sarrasin) et compte s'étendre à d'autres domaines.

Un pacte déjà implanté à travers la France laissant bénéficier de nombreux acteurs de ses avantages, dernièrement le groupe vendée La Boulangère spécialisé dans la fabrication de brioches et de viennoiseries, qui a décidé de s'engager dans cette nouvelle démarche avec ses fournisseurs locaux.

Portrait de Arnaud Gruet

Arnaud Gruet