COMME DES LIONS, le combat des ouvriers de PSA Aulnay dans l’objectif de Françoise Davisse

partager:

En juin 2011, les syndicats de l’usine PSA d’Aulnay reçoivent d’une source anonyme la copie d’un nouveau plan social conduisant à la fermeture de l’usine et aux licenciements et reclassement d’une partie des salariés, soit plus 3 000 personnes dont près de 400 intérimaires. Bien qu’il soit légalement interdit de filmer à l’intérieur d’une usine, hors temps de grève, la réalisatrice François Davisse décide de suivre le combat de ces ouvriers, capables dans la difficulté de s’unir et d’élaborer ensemble au fil des échanges leur propre plan de résistance.

« Ce qui m’intéressait c’était de filmer des gens qui considèrent que l'on peut se battre à une époque où plus personne ne l'envisage ou ne sait comment faire. La grève en France est devenue un symbole alors que la moitié d'entre nous ne l'a jamais fait. C’est également le rôle du cinéma de nous emmener dans des univers inconnus». Françoise Davisse

Le documentaire COMME DES LIONS plonge le spectateur au cœur de deux ans d’engagement de salariés de PSA Aulnay. S’ils n'ont pu empêcher la fermeture, dans leur combat les ouvriers ont mis à jour les mensonges de la direction, les faux prétextes, le rôle de la presse, les promesses sans garanties et les raisons de l’inertie de l'Etat à l’aube d’un nouveau quinquennat.

« Si les scènes de violence décrites par les médias n’apparaissent pas dans mes images ce n’est pas par choix mais seulement parce qu’elles n’ont pas existé. Les gens qui relèvent la tête sont dits violents, c'est une forme d’intimidation courante dans un combat avec la direction d’une entreprise. Cela permet des discréditer le combat et de semer le doute auprès des non grévistes » Françoise Davisse

 

agathe-600x400-600x400.jpg
   

Agathe, l'une des lionnes de la lutte au sein de PSA Aulnay

 

Si la réalisatrice n’a pas souhaité réaliser un film sur le monde ouvrier les réactions à la suite des premières projections lui ont fait prendre conscience de la persistance des préjugés quand à ces travailleurs de l’ombre, capables et oui comme n’importe lequel d’entre nous de réfléchir et de composer intelligemment et ensemble une partition de lutte quant à la sauvegarde de leur situation familiale et économique. Selon une étude de l’INSEE, la part des ouvriers dans la population active française avoisinerait les 23% - Projections à l'horizon 2060 - Des actifs plus nombreux et plus âgés », Insee Première n° 1345, avril 2013.

« C'est avant tout un film d'énergie, un film joyeux car les gens qui prennent leur destin en main sont des êtres positifs » témoigne la réalisatrice mais ceux qui en parlent le mieux ce sont encore les lions de PSA Aulnay à l’image de ce salarié « Je n'ai jamais été content de recevoir une paie aussi faible chaque mois depuis que je travaille ici. Aujourd'hui je suis gréviste je ne touche rien mais je n'ai jamais été aussi heureux ».

La lutte continue aujourd’hui devant les Prud’hommes, où les anciens d’Aulnay contestent leur licenciement, afin d’exiger des indemnités. Une centaine de personnes et cela malgré les promesses du gouvernement n’ont actuellement pas retrouvé d’emploi.

 

BANDE ANNONCE COMME DES LIONS, par Les films du balibari

 

 

COMME DES LIONS de Françoise Davisse

Producteur : LES FILMS DU BALIBARI (2015) – POINT DU JOUR

Co-producteurs /co-financement : Les productions du Verger, Belgique

 

SUN Culture du mercredi 23 mars 2016 avec Françoise Davisse, réalisatrice du documentaire COMME DES LIONS, Philippe Julien, protagoniste du film et ancien secrétaire général de la CGT au moment de la grève et Charlotte Farouault.

Crédits Musique : Mumford & Sons – Little Lion Man - Sigh No More (2009) / Extraits du documentaire ”Comme des Lions” de Françoise Davisse (2015) / Extrait Reportage - La grève de la honte - Reportage à Aulnay - C dans l'air (France 5) - 5 février 2013 / Bob Marley – Iron Lion Zion - Songs of Freedom(1992) / Zebda - Motivés/Le Chant des Partisans - Les Enfants du Patrimoine, 50 ans de chansons – Live 2014

 

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault