Elisabeth Givre, portrait de galeriste

partager:

Dans la mythologie grecque Gaïa est identifiée à la « Déesse mère ». Elle est l'ancêtre maternelle des origines divines, mais enfante aussi de nombreuses créatures.

A Nantes, depuis le mois d’avril 2015, c’est une galerie d’Art Contemporain qui affiche ces lettres dorées au 4 de la rue Fénelon.

La galerie Gaïa est l’une des plus vieilles galeries d’Art de la ville. Tout commence en 1978, par la reproduction d’œuvres originales et la sérigraphie de cartes postales sur la base de visuels venus du monde entier.

 

Le lieu est alors nommé L’Affiche.

Depuis un an, Elisabeth Givre a mis en parallèle ses activités professionnelles pour poursuivre l’œuvre de Norbert Marsal, ancien propriétaire des lieux, réalisant ainsi l’un de ses rêves : être galeriste. Retour sur l’histoire de cette galerie, les expositions en cours et sur les différentes facettes du métier au quotidien.

 

(c) Sandrine Paumelle

 

ENSEMBLE les artistes de la Galerie exposent leurs travaux jusqu'au 30 janvier 2016.

 

 

Galerie Gaïa 

4 Rue Fénelon, 44000 Nantes

02 40 48 14 91

La galerie est fermée du dimanche au mercredi.

Ouverture du jeudi au samedi de 11h à 19h.

contact@galeriegaia.fr

www.galeriegaia.fr

 


(c) Kazy Uscelf  

 

 

SUN Culture du mercredi 6 janvier 2016 avec Elisabeth Givre, responsable de la galerie d’Art Contemporain GAIA et Charlotte Farouault.

Crédit Musique : The Beach Boys - Good Vibrations - Good Vibrations (1966) / Barbara – Si la photo est bonne - Bobino (1967) / Extrait du film Intouchables - Olivier Nakache et Éric Toledano (2011) / Simon & Garfunkel - Bookends Theme – Bookends (1968) / Louise Attaque - La Plume (avec Françoiz Breut) – Comme on a dit (2000)

 

 

Portrait de Charlotte Farouault

Charlotte Farouault