• Replay

La précarité à l'heure du confinement

Alors que le 16 mars dernier Emmanuel Macron annonçait la mise en place du confinement face à l'épidémie de Covid-19, beaucoup d'association s'inquiétaient du maintien de leurs actions pour les plus démunis. En quelques jours, la solidarité s'est organisée.

Comment venir en aide aux personnes précaires voire à la rue dans le contexte de confinement ? Alors que tous les secteurs sont contraints de se réorganiser, les associations ont d'abord craint des difficultés pour l'aide alimentaire. A la banque alimentaire et aux Restos du coeur, un autre problème est apparu :  la majorité des bénévoles sont retraités, ils font partie de la population à risques.

Sur le département de Loire-Atlantique, en coopérant, les différentes structures ont finalement pu maintenir voire renforcer leurs actions. La Croix-Rouge a lancé un plan au niveau national mais n'a pour le moment pas de besoin en bénévoles d'un jour sur notre territoire.

Interview avec Mathieu Goury, coordinateur département Covid-19 à la Croix-Rouge.