L'accueil des migrants vu par l'ASAMLA

partager:

Si l'accueil des migrants par les pays de l'Union Européenne reste une nécessité, il ne faut pas oublier que déjà beaucoup de demandeurs d'asile ou encore de titre de séjour sont déjà en attente d'une réponse de la part des institutions françaises. Une attente qui suscite des interrogations sur une éventuelle réforme du système d'intégration légal des migrants en France. Au-delà du problème hexagonal, c'est aujourd'hui toute l'Europe qui s'est engagée dans ce processus. Mais pour Cédric Gratton, directeur de l'ASAMLA (Association Santé Migrants Loire-Atlantique), le problème n'est pas la capacité d'accueil, mais la législation de l'UE. En résumé, si cette initiative des pays européens est une bonne chose, il est nécessaire de revoir tout le système d'accueil des migrants dans l'Union. Des collectivités locales jusqu'à Bruxelles.

 

Portrait de Thomas Groussaud

Thomas Groussaud